Walter Trout, L’implacable guitariste à Avignon.

Walter Trout ex-sideman de John Lee Hooker et de John Mayall, continue sa phénoménale carrière en solo. Dans le prolongement de la sortie de son dernier album « Relentless », il enchaîne ses concerts sans oublier bien sûr de s’arrêter, l’instant d’un show torride, au Rouge Gorge.
C’est accompagné de ses joyeux drilles, Joey Pafumi à la batterie, Sammy Avila jouant sur un vieil orgue Korg et de Jimmy Trapp à la basse que Walter Trout accomplira sa destinée, celle de fusionner le public avec son Blues-Rock exaltant.

C’est d’entrée, que Trout exécute pour le plaisir de tous, l’incontournable « Dust My Broom », formalisé par Robert Johnson.
Avec efficacité le maître ES en guitare Rock-Blues, surfe sur les cordes de sa vieille Fender dont le bois apparaît usé par les heures de scènes accomplies.
Les gammes se mêlent, s’entrechoquent et virevoltent, sans jamais frôler l’agacement, ni l’irrespectueux bends ou glissé, la maîtrise est telle.
L’auditoire trépigne, saute, et hurle de réjouissances.
Le phénoménal guitariste fait son show usant de la technique de « Violoning ». Il utilise le potentiomètre de volume de la guitare, pour donner un effet se rapprochant du son d’un archer frottant des cordes. C’est ainsi que Trout nous révèle qu’il peut très bien jouer du Mozart ou du Vivaldi sur une guitare électrique, au son saturé et dénaturé.
Les longs soli se veulent explosifs et enthousiastes.
Trout, qui vient taquiner le public en se rapprochant de celui-ci, place sa voix chaleureuse par dessus sa guitare.
Entre dédicace à son fils, anecdotes sur John Lee Hooker et imitation de B.B.KING, Trout se veut communicatif avec l’assemblée abasourdie du Rouge Gorge.
C’est alors que Joey Pafumi, ce batteur à la frappe et à la dextérité incommensurable, qui semblerait tout droit sorti des entrailles d’un groupe de Blues Rock anglais des années 60-70, applique son solo comme un exécutoire où les fûts et les peaux de batterie vibrent, sursautent et les baguettes de bois volent tel un feu d’artifices au dessus de la tête du héros.
Le show se terminera sur un rappel de 3 morceaux.

www.waltertroutband.com

Dave www.peppermint-blues.fr.st

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?