Sugaray Rayford • Southside

Default Icon

Sugaray Rayford • Southside • NimoySue Records
Sugaray Rayford est sans conteste l’étoile montante du blues actuel, la preuve son dernier album « Dangerous » publié par Delta Groove fut encensé par la critique. Ses prestations scéniques sont chaleureusement accueillies par les spectateurs, le chanteur possède une voix incroyable et une présence scénique incomparable. « Southside », édité par le mini label NimoySue Records, le voit entouré de musiciens peu connus hormis l’harmoniciste Bob Corritore présent sur un titre. Cette fois ci, Sugaray Rayford ne nous offre pas du blues mais conjugue soul moderne et ancienne avec des orchestrations réglées au millimètre. Le texan a coécrit les neuf titres avec son bassiste Ralph Carter.

« Southside Of Town », une magnifique ballade à l’orchestration langoureuse ouvre les hostilités, la voix majestueuse surf à merveille sur ce titre délicat. « Miss Thang », un des temps fort du cd, lorgne sur la Deep Soul avec une voix plus musclée bien servie par le remarquable jeu de guitare de Gino Matteo dont l’allure physique fait plutôt penser à un guitariste héros de Blues Rock. Il enchaine dans le même esprit avec « Live To Love Again » dont l’allure chaloupée fait merveille, la voix se fait majestueuse et volontaire donnant beaucoup d’impact au morceau tandis que la rythmique assure un max. Autre grand moment avec « Texas Bluesman » qui dégage une énergie incroyable, la guitare de Gino Matteo fait des prouesses et permet de mettre en exergue la voix de son leader. Un titre qui a vraiment de la hargne et qui fait mouche.

Petit détour par la case Blues avec « Take It To The Bank », une sorte d’improvisation ressemblant à un moment de récréation aboutissant sur un blues Low Down et Rural. Sur ce morceau, Sugaray est simplement accompagné de Gino Matteo à la guitare acoustique et de Bob Corritore à l’harmonica, résultat cela donne un blues terrien. Retour à la Soul avec « Call Off The Mission » dont l’esprit musical branché Deep Soul a des allures intimistes, la voix se fait moelleuse et la ligne mélodieuse a le don de ravir nos oreilles dès la première écoute. « All I Think About » flirte vers de la Soul Funk, le rythme est enlevé et les cuivres font preuve de maestria. Le sensible «Take Away These Blues» penche encore vers une Deep Soul parfaitement orchestrée, une magnifique ballade parfaitement ciselée dominée par la voix du chanteur. L’album se termine avec un autre grand moment, « Slow Motion », interprété à la façon d’un monologue ce qui permet de maintenir l’auditeur sous tension pendant presque 7 minutes de bonheur intense. Le titre phare de l’album où la voix se fait presque larmoyante. Après nous avoir offert un magnifique album de Blues, Sugaray Rayford récidive mais dans la Soul cette fois ci. Voici un album de très haute tenue, prouvant que ce chanteur est capable d’évoluer sur plusieurs registres par le biais d’un vocal incomparable. Ce type de chanteur devient de plus en plus rare. Ajoutez au vocal, des orchestrations, des arrangements et une production remarquablement maitrisée et vous avez entre les mains un album sans faille, où l’harmonie est totale. « Southside » est évidemment hautement conseillé, un vrai pain béni. Merci Monsieur Sugaray Rayford pour ce grand moment de bonheur.

 

Henri Mayoux

 

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?