Spinning mind : un Blues qui tourne la tête

Default Icon

Bobby and Sue • Spinning mind (2016)
Bobby and Sue est un duo composé de Brendan de Roeck (Bobby – guitare et piano) et Violaine Fouquet (Sue – chant) venant du Finistère que beaucoup ont découvert en 2011 lors d’une prestation mémorable au tremplin « Blues sur Seine ». Depuis, ils ont non seulement confirmé, ils ont même encore progressé pour nous offrir en ce début d’année 2016 leur troisième cd « Spinning mind », sans aucun doute leur meilleur. Eh oui !

Ce CD est un véritable arc en ciel, une succession de couleurs différentes, jazz, folk, blues, boogie, pop, country. Les morceaux sont variés ce qui permet d’éviter la lassitude qui pourrait vite survenir dans un format aussi minimaliste, guitare / voix ou piano / voix. Si l’éclectisme est de rigueur,  l’album a néanmoins une indiscutable cohésion ce qui représente un tour de force. Cette formule dépouillée met parfaitement en valeur la voix de Sue, l’accompagnement de Bobby étant toujours subtil et sophistiqué, mélodieux et un brin mélancolique. Le son est clair jamais agressif, la voix et les instruments se distinguent bien, on est loin de certaines productions actuelles au son brut de fonderie, excessivement saturé, des « garage bands ».

Les 14 morceaux de ce CD ont été écrits et composés par Bobby & Sue.

Si vous cherchez une reprise ou un standard, vous serez déçus, il n’y en a pas, tout sur ce CD est original, même si parfois on devine certaines inspirations. Ce cd contient quelques belles pépites. Mes morceaux préférés sont « West country blues » un boogie Hookerien avec des passages très rythmé (avec même une batterie – une exception sur le CD) et des breaks, le titre éponyme « Spinning mind » tout à la slide guitare qui me rappelle Ry Cooder et la musique du film « Paris Texas », « Anita », un titre piano / voix résolument jazzy où la voix de Sue fait merveille, « No curtains in the room », un titre avec un superbe accompagnement de guitare qui me rappelle par moments le regretté Marcel Dadi, « Chubby mama » un blues rapide avec une somptueuse guitare (intro et solo !) et une voix très autoritaire. Si Bobby est un véritable caméléon toujours à l’aise quel que soit le style, la voix de Sue sensuelle et chaleureuse se distingue dans le paysage musical français actuel.

Espérons qu’avec ce CD, on les verra en région parisienne et dans les meilleurs festivals de France et de Navarre. Ils le méritent !

Jocelyn Richez

 

les 5 derniers articles de Jocelyn Richez

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?