Soudain l’été dernier!

Bon je vais pas verser des larmes d”alligator dans la Charentes parce qu’à Cognac j’y étais pas mais à lire l’ami Sergio ça devait être encore quelque chose…comme d’hab’!
Je veux bien entendu parler de la présence de Billy Boy Arnold, Billy Branch, Lurrie Bell, John Primer et du package goupillé par les frangins Skoller. Pour les réserves sur certains noms tout aussi daccord entre Selah Sue…encore une one-hit-girl sur lequel Prince himself aurait paraît-il flashé, pas la première du lot mais vu ce que sont devenus celles d’avant…évite les loges cocotte, il y a des plans de carrière qui font trop mal au cul et Roger Hodson…

Ho shit Supercrampe représentait pour moi le cauchemar total pendant les boums de l’époque, à un point qu’avec des pôtes on faisait exprès de rayer les disques pour ne pas les entendre en boucle durant toute la soirée. Sinon pour Tom Jones tout dépend de celui qui était sur scène ce soir là, le vieux beau tout en bénouze poutre apparente option Las Végas, le lad tonitruant accompagnant “The Chieftains” sur ce chez d’oeuvre que constitue “The Long Black Veil” ou de Sting à Jagger, Sinnaed O’Connor, Mark Knoppfler et Ry Cooder tout le monde s’est sorti les tripes ou plus récent celui qui sur son dernier CD nous la joue à la Cash en phase terminal d’une façon émouvante. Bon maintenant après plusieurs écoutes sans douter que le mec est sincère le coté roots sent un peu le procédé…la grande mode ça! Pour Hugh Laurie…le fait que certain(e)s viennent pour une consulation doit probablement le faire chier au plus haut point. Son CD sans être une tuerie est agréable, sur scène dans les petites salles ou il préfère passer sans que cela soit une tuerie cela se laisse voir d’une façon agréable…à part ça Dr John pour que l’on parle de lui est produit par le mec des Black Keys afin qu’il lui concocte un son bien roots tout en arètes et sans groove. Chercez l’erreur!
Sur que Cognac n’a plus rien à envier aux foires à bestiaux de saison ou les mêmes groupes relèvent chaque été les compteurs. Putain je me souviens du concert de Massive Attack ou plûtot arnaque…on a laissé faire ça et si ça continue mes burnes sur le billot qu’un soir on va avoir David Guetta!
Sur qu’à Cognac le Blues n’a plus voix aux chapitre ou alors marginalement en attendant que les vieux chiens comme nous restent au panier.
Sur que la passion pourtant est encore là…j’aurai voulu assister au concert de Lurrie Bell et Billy Branch!
Sur que j’y retournerai malgré cette bourgeoisie de merde suffisante qui te matte du haut de leurs terrasses la coupe de roteux à la main et ces bistrotiers idiots se tirants dans les pattes.
Enfin!
A part ça de mon coté je me suis payé deux concerts dans le cadre du festival des pépites qui se déroule depuis 5 ans à Samoëns au coeur des Alpes près de la frontière Suisse. Pas que j’ai beaucoup de lingots à y faire passer en douce mais il faut dire que cette petite sauterie estivale mérite bien son nom.
Au programme Fred Brousse et Rag Mama Rag…que du bon et un feeling rappelant justement ce que l’on allait chercher à Gognac…AVANT!
Avis aux musicos..faites un tour sur leur site…il y a quelque chose à faire.
Bon esprit, bonne bouffe et bonne programmation.
Allez la suite, compte rendu des concerts et quelques gallettes à tomber dont je voudrai vous causer au prochain épisode.
Bye! Paco.

 

les 5 derniers articles de paco

1 Commentaire
  1. Jipes 9 ans Il y a

    Il y a suffisament de vrais festivals pour ne pas se fatiguer avec ceux qui ont dérivés vers le généraliste !

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?