Slim Harpo Rocks

Anthologie

Slim Harpo Rocks
Selon de nombreux spécialistes, si le père du Swamp Blues demeure sans conteste Lightnin’ Slim, auteur d’ une musique relativement basique,  aussi poisseuse que terrienne, appelée communément Blues des Marais, il ne faut pas oublier que commercialement c’est Slim Harpo qui sera couronné King of the Bayou.

Son style codifie à merveille le Swamp Blues des années 60. D’autres représentants dignes d’intérêt comme Lazy Lester, Lonesome Sundown, Whispering Smith ou  Silas Hogan contribueront eux aussi à répandre ce blues si caractéristique sur l’ensemble de la planète.

Par rapport à Lightnin’ Slim et consorts, le Swamp Blues de Slim Harpo paraissait plus clair, plus aéré, la voix bien que nasillarde était aussi plus limpide.

Slim Harpo, de son vrai James Moore, est né le 11 janvier 1924 à Lobdel, une bourgade proche de Baton Rouge dont elle est séparée par le Mississippi. Il apprend très vite les rudiments de l’harmonica, influencé par les disques de Jimmy Reed, Muddy Waters ou Little Walter. Sa rencontre avec Jay Miller, producteur et patron de divers petits labels, qui aura contribué à faire sortir des frontières de la Louisiane le Swamp Blues sera prépondérante. Slim Harpo enregistre son premier single en 1957 avec « I Got Love If You Want It » couplé à « I’m King Bee » paru sur l’Excello 2113. Ce titre deviendra son cheval de bataille, un peu à l’image d’une marque de fabrique et peut être son meilleur single. « I’ m a King Bee » figurera sur le premier album des Stones, et marquera durablement les esprits grâce à son incroyable beat.

Slim Harpo restera chez Excello jusqu’en 1969. Il est le propriétaire d’une luxuriante discographie, dont les titres marqueront à jamais l’histoire de la musique Louisianaise : «Buzz Me Babe», «You’ll Be Sorry One Day», «Shake Your Hips», «Baby Scratch My Back», «Wondering And Worryin’», «Late Last Night» ou «Rainin’ In My Heart» un véritable arrache larmes avec une inoubliable mélodie. La voix nasillarde de Slim Harpo apportera un certain cachet à ses morceaux.

Le travail du label Bear Family est encore une fois remarquable. La présentation de cet élégant digipack présenté en trois volets est très soignée. Agrémenté d’un copieux livret de 32 pages qui apporte moult renseignements, photos rares, complété par des reproductions de 45 tours et diverses pochettes de disques. Avec ce nouvel écrin grossissant la série «Rocks», le label allemand comblera le plus exigeant des amateurs.

Slim Harpo a influencé plus d’un musicien de blues. En comparaison à d’autres musiciens louisianais, il est celui qui aura laissé la trace la plus profonde. Certains titres de son répertoires peuvent s’apparenter au Rockin’ Blues, raison pour laquelle Bear Family a inséré le guitariste dans sa série «Rocks». Cet écrin nous offre 31 titres pour une durée d’environ 76 minutes d’écoute. L’œuvre de Slim Harpo est l’une des plus influentes de l’histoire du Blues. Si vous ne possédez aucun disque de cet artiste, cette compilation est parfaite, elle écrème le meilleur de sa production. Le compilateur & également pris soin de glisser quelques pièces rares : «I’m Waiting On You Baby», «Yeah Yeah Baby», «Harpo’s Blues», «Boogie Chillum», «Hey Little Lee», «The Music’s Hot» ou «Cigarettes ».

Ne pas avoir un disque de Slim Harpo dans sa discothèque serait considéré par certains comme un crime de lèse-majesté. La présente compilation complète parfaitement la discographie d’un guitariste chanteur harmoniciste attachant et vient enrichir la série parue chez Ace  («Sting  It  Then !», «Tip  On   In », et «I’m  a  King  Bee») malgré quelques doublons.

 

Henri Mayoux

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

1 Commentaire
  1. Jipes 7 ans Il y a

    Très grosse influence sur les Early Fabulous T Birds dont Jimmie Vaughan et Kim Wilson. Il y avait un groupe francais qui excellait dans la ré-interprétation des standards de Slim Harpo mais je ne me rapelle plus leur nom Mercy peut être ???

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?