Rockin’ Tabby

Rockin’ Tabby Thomas a vu le jour en 1929 à Baton Rouge (Louisiane). Tabby est un chanteur solide ainsi qu’un excellent guitariste et pianiste. Il fit souvent équipe avec Whispering Smith et Lazy Lester. Tabby a enregistré des séquences mémorables pour Maison De Soul et Excello. Mais c’est à San Francisco que Tabby commence sa carrière musicale, ville dans laquelle il était incorporé à l’US Army.

De retour à Baton Rouge, il enregistre pour divers petits labels (Rocko, Feature, Zynn…) Son premier grand succès est « Hoodoo party » (parfois appelé Voodoo party) enregistré par J.D. Miller pour Excello. Tabby est également l’un des premiers à dénoncer les convictions et les caractéristiques de Miller Celui-ci monte pendant quelques temps le label Rebel, car il trouve les idées du Klan trop tendres pour lui. Miller, qui était un honnête guitariste de country, un bon animateur radio mais surtout un ingénieur du son hors du commun, a profité pleinement d’une multitude de musiciens louisianais ou texans.
En 1970, Thomas fonde son propre label Blue Beat. Tabby est l’un des derniers représentant du Swamp Blues de la grande époque. Henry Gray, Lazy Lester, Ruddi Richard et Jimmy Anderson jouent encore. Il a aussi maintenant son propre club le Tabby’s Blues Box & Heritage Hall, qui a connu un fort succès populaire.

L’enregistrement de ce disque est disons le tout net … assez louche. Ce c d sent le pirate, mi officiel à plein nez. Cependant la qualité sonore est indéniable et irréprochable, la page intérieure est tout à fait exacte. On a le droit ici à 11 compositions agrémentées de 6 reprises, dont 2 de Lightnin’ Slim et une de Slim Harpo. Le disque est brut de décoffrage, mais néanmoins plus doux que certains enregistrements Excello grâce à l’apport de Brad Davis aux claviers. Tabby est bien entouré puisqu’on retrouve Henry Gray au piano, Joe Hunter à la basse, les baguettes sont tenues par Jessie Kinchen, tandis que Tommy Richard tient la guitare. Lynn August semble participer à deux titres. Bref un album qui devrait ravir les amateurs de Swamp Blues, même si l’atmosphère est moins moite que sur certains vinyles Excello, et qui risque de passer quelque peu inaperçu.

Le King bee

Note : Album que l’on peut trouver chez Boogie. Tabby est aussi le père du guitariste Chris Thomas King, plus ancré dans le rock et le Swamp Pop. Chris est l’un des bluesmen acteurs qui officie dans la série de films sur le blues faite à l’instigation de Martin Scorsese.

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?