Right Man Right Now , Zac Harmon

Right Man Right Now • Zac Harmon • Blind Pig Records
On ne présente plus Zac Harmon tant il a tourné en France. Pour mémoire, citons que natif de Jackson, Mississippi, Zac est chanteur, organiste et guitariste. Il a été primé à plusieurs reprises. Il a reçu entre autres le prix du meilleur groupe sans label à l’international Blues Challenge en 2004 et celui de la révélation aux Blues Music Award 2006. Il est reconnu pour son blues très soul et parfois très funky ainsi que pour la modernité de ses textes.Avant de s’établir à Los Angeles pour devenir musicien de studio, compositeur et producteur très demandé pour preuve et en guise d’exemples : Evelyn « Champagne » King, The Whispers, The O’Jay et Black Uhuru ont loué ses talents, il a officié en tant que guitariste de Z.Z. Hill, Dorothy Moore et Sam Myers.

Depuis, il mène sa carrière solo en tant qu’artiste de blues des plus impressionnants. Sur l’opus présenté en ces quelques lignes, ils ne sont que quatre en combo de base. Zac Harmon au chant, aux guitares et aux claviers, Buthel à la basse, Cedric Goodman à la batterie et Cory Lacy aux keyboards. Néanmoins, la liste des invités de prestige est des plus étoffée. Sont présents Lucky Peterson, Bobby Rush, Anson Funderburgh, Mike Finnigan, Christopher Troy, B R Milon, à noter que ces deux derniers produisent également l’album, Gregg Wright, James « Hot Dog » Lewis, Chef Denis, pour la petite histoire, il s’agit d’un français établi là-bas comme cuisinier et harmoniciste, Jimmy Z, Lavell Jones, Derek Organ, Dan Malouin, Les Kepics et Chuck Philips.

Le premier titre, “Raising Hell” est un Chicago Blues au texte à l’écriture soignée. “Ball and Chain” qui n’a rien à voir avec le tube de Janis Joplin, est une ballade qui donne la part belle aux claviers et aux guitares. “Hump In Your Back” est un funk de très haute qualité. “Stand Your Ground” est un blues lent agrémenté de superbes soli de guitare. “Right Man Right Now” offre un débit langoureux à la belle voix de Zac et est le titre éponyme.

“Feet Back On The Ground” voit l’influence d’Albert Collins.

Harmon égrène ses notes sur sa guitare tel un croyant égrenant son chapelet. “Long Live Blues” est un mix de rap et de blues, chanson pleine de conviction mais peut-être la moins bonne du CD. “Back Of The Yards” propose un duo clavier et guitare tempéré par le chant toujours aussi magnifique. “I’m Bad Like Jesse James” est un chant incantatoire. Il porte le titre d’un célèbre morceau de John Lee Hooker mais il ne reprend que l’antienne à la fin. Il serait plus proche d’un morceau digne de Larry Garner tant Zac Harmon nous narre une histoire vécue. “Ain’t No Big Deal On You” est un soul blues dans le registre habituel de l’artiste. “Goog Thing Found” est un blues plus classique avec piano et guitares en pole positions que vient épauler une section de cuivres des plus envoûtantes.

Son meilleur disque à ce jour.

http://www.zacharmon.com/

Disponible sur le site Blind Pig Records

Claude Dannic

 

les 5 derniers articles de Claude Dannic

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?