One Way Club Live Music… just a little Blues in C.

Chronique de Bars et Café philo

Le One Way on se l’est fermé à l’Irlandaise. A l’aube, il ne restait que les murs et pour certains une sévère gueule de bois que le radio réveil a continué à travailler au burin durant toute la journée. Faut dire qu’avec toutes les consos à un euros, il n’y a pas eu photos… Ben si justement ! J’ai entre les mains deux des derniers exemplaires du bouquin que Bruno Migliano a goupillé pour Christine et où sont compilés ses shots ainsi que ceux de Yann Charles. Comme ceux qui sont dessus c’est du Live.

Entre Mudcat debout sur le comptoir et sa dégaine de mafieux Kusturicien sous hallus, Lenny Lafargue mais hélas sans le poncho, les trois furies de Baskery, Lazzy Lester, Sean Costello, Tre, Tony Coleman, la Verbeke Family, Touchez pas au Grisbi, Boney Field, David Evans, Nina Van Horn, Keziah Jones, K-Led Bâsam, Pat The White et Mike de Way avec qui j’ai appris à commander un “Georges qui marche”, Big Brazos of course et pas mal d’autres tous y sont beaux comme des camions chargés jusqu’à ras bord de feeling. Ceux qui y étaient s’en souviennent et ceux qui ont fait l’impasse n’auront que leurs yeux pour pleurer et mater ce petit bijou.
Grains de folie des artistes, des clichés à l’ancienne et des alcools éclusée moissonnent souvenirs, nostalgie et quelques regrets. Merci encore à Christine pour ces magnifiques voyages et pour ce carnet que Bruno nous en a ramené.

Paco

 

les 5 derniers articles de paco

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?