Ol’ Phoenix Blues

Flyin’ High – A Collection of Phoenix Blues, Rhythm and Spirit from the 1950’s and 60’s – Smwaf Records
Cette anthologie est consacrée à la scène Blues et Rhythm & Blues de la ville de Phoenix. Située en Arizona en plein sur la Salt River, la ville connaîtra un essor considérable durant la Seconde Guerre Mondiale. Les enregistrements qui figurent ici sont issus de labels méconnus comme Felder, Allstar, Top Rock, Ronn Records, Stacy, Phynn ou bien encore Bamboo. Le répertoire approche de nombreux styles : Blues, Rhythm and Blues, Soul et Gospel. La plupart des artistes compilés sont des seconds couteaux notoirement négligés, hormis Big Pete Pearson, peu feront parler d’eux.
Honneur au plus réputé de ces musiciens, Big Pete Pearson est l’auteur de deux superbes morceaux « Heartaches » un excellent blues fortement teinté de soul dans lequel on ressent beaucoup d’angoisse dans la voix du chanteur, et « One More Drink » plus axé vers du Rockin’ Blues bien pêchu, un bon titre qui pète un max. On retrouve aussi Dennis Binder qui fût un temps chanteur au sein du groupe The Kings of Rhythm d’Ike Turner, présent ici sur « Love Call » une belle pièce qui se situe entre blues lent et ballade et dans laquelle on ressent beaucoup de sensualité.
Le Gospel est bien représenté avec le Révérend Louis Overstreet. Ce dernier avait sorti en 1995 un magnifique album Live enregistré à Phoenix (Arhoolie442) que je vous recommande chaudement. Ici, c’est deux titres inédits du Révérend qui sont proposés avec « Black But Proud » et « Rather Fight Than Switch ». Là on est en plein dans du Gospel primaire, très terrien et rugueux où le Révérend, secondé par les Templette’s, chante d’une voix autoritaire et rocailleuse où il met toute son âme. Autre superbe passage, Willie Parker et les Sensational Soul qui se déchaînent sur l’endiablé « Lead in This Old Building » pour notre grand plaisir.
Un certain The Lone Wolf diffuse un blues très roots et vraiment à ras de terre avec « Jumpin’ Baby » sorti à l’origine sur Felder. Autre grand méconnu, Roosevelt Nettles qui se montre bouleversant avec « Heartaches and Troubles » qui vous arracherait presque quelques larmes et au rythme fin et subtil.

Le bon vieux Rock N Roll Black est aussi de la partie avec Baby Jean et son énergique « Oh Johnny » gravé à l’origine pour Stacy. Autre grand moment : « Little Ann » interprété par Jimmy « Playboy » Knight et Mojo Thompson. Knight un jeune blanc bec, ce qui n’enlève rien à son talent, était le guitariste phare de la maison de disque Phynn.
Bud Spudd est lui aussi un artiste obscur à découvrir comme le démontre son démoniaque « The Mash » au rythme très dansant et édité sur EM Records. On note aussi la présence des Tads avec leur somptueux « Hey Little Girl » qui rappelle le son d’Ike Turner du début des années 50.
Duke Draper accompagné par les Lamps Chops est lui aussi parfaitement troublant et poignant avec « The Blues » où sa voix fond en larme, tandis que John « Oklahoma Zeke » Lewis nous gratifie d’un excellent blues lent « Give It Back » au rythme syncopé et lancinant qui nous achèverait presque. Jimmy Knight et les Knight of Rhythm nous offrent eux aussi un autre grand moment avec le déroutant « Flyin’ High » livré en deux parties et au son dévastateur avec une excellente guitare killer ; ce n’est pas pour rien que cette chanson donne son nom à l’album. Parmi les obscurs bluesmen regroupés dans cette galette, n’oublions pas Dumas King auteur du ténébreux « Wish You’d Come Home » un bon blues chanté de manière anxieuse et qui avait été publié sur Roon Records.
Cette belle compilation nous permet d’apprécier à sa juste valeur la scène Blues de Phoenix, ville qui est maintenant plus connue grâce à l’harmoniciste et producteur Bob Corritore. Cette galette ne contient que des raretés qui sortent ainsi de l’ombre. Cette anthologie ne semble disponible que sur le site de bluebeat music.

Henri Mayoux

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?