Noël avant l’heure au One Way

Festival Swamp Blues
En ce dimanche 3 Décembre, le One Way avait eu la bonne idée de convier The Honeymen. Ce trio du Finistère a déjà fait l’objet de diverses louanges sur ce même site. Ils n’ont pas déçu la grosse assistance présente. Il y a chez ce trio, un caractère festif, un trait de bonne humeur associé à un gros talent et une simplicité. Les frères Jazz et le percussionniste Jacques Moreau nous ont livré un répertoire de Swamp Blues mêlant reprises et compositions.

On aura au passage apprécié les relectures de Jimmy Reed, Juke Boy Bonner, Billy Boy Arnold, Slim Harpo avec un harmonica geignard à souhait et une complicité naturelle entre les 3 musiciens. Certains musiciens présents dans la salle viendront les épauler, le public aura pu apprécier le frotteur Philippe Sauret (notre confrère du Bag), ainsi qu’Arnaud Fradin à la guitare.

On attend avec impatience la sortie de leur prochain disque, qui apportera, d’après quelques indiscrétions, une nouvelle touche à la discographie de ce sympathique trio breton.
Lazy Lester et Thibaut Chopin

<

Ce mardi 5 décembre c’était Lazy Lester & Benoit Blue Boy et ses Tortilleurs qui étaient en représentation dans cette même salle. Assistance archi complète pour voir à l’œuvre l’une des dernière légende de l’Excello Sound. Pour ceux qui avaient eu la chance d’assister au concert de Bagneux (2 jours avant), c’était l’occasion d’entendre l’ensemble dans un lieu un peu plus intimiste. BBB et ses acolytes chauffaient la salle pendant 4 morceaux jusqu’à l’arrivée de Lazy Lester à l’harmonica et au chant. Trois heures de joie, des titres parmi les plus représentatifs du répertoire Swamp, mais aussi quelques relectures de la Nouvelle Orleans et du Rock and Roll louisianais. Lazy Lester & les Tortilleurs nous ont aussi offert quelques aperçus de Zydeco, il ne manquait que frottoir et accordéon. La formation aura également le mérite de ne pas doublonner avec le concert de Bagneux. Seules reprises entendues 2 jours avant : « Ya Ya », « My home is a prison » (avec un Thibaut Chopin impressionnant à l’harmonica), « Rainin’ my heart ». Le public aura pu apprécier entre autre « Strange things happens », « Irene » et « Tell me pretty baby ». A se demander si l’expression « Que du bonheur ! » n’a pas été inventée pour un tel Show. A signaler l’extrême gentillesse de ce géant du Swamp, plein d’humour, toujours à l’affût de quelques bons mots et qui sembla éprouver beaucoup de plaisir à jouer pour un public de connaisseurs. Oui c’était vraiment Noël avant l’heure.

Le Kingbee

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?