Nico Duportal, guitar player

Nico Duportal & His Rhythm Dudes • Guitar Player • Rhythm Bomb Records .
Nico Duportal est actuellement le meilleur guitariste de Blues et Rhythm & Blues français, il a su parfaitement assimiler ces deux registres de même que le Rock n’ Roll des années 40-50 où la guitare tenait un rôle primordiale au même titre que les cuivres. Le guitariste est ici entouré des meilleurs musiciens actuels : Thibaut Chopin (basse – harmonica), Olivier “Red” Cantrelle (piano), Alex Bertein (saxophone) Armand Desprez (saxophone ténor) et du batteur Pascal Muci.
Si vous aimez le Rhythm & Blues et le Rock n Roll, Nico Duportal vous offre l’album idéal. Ici tout respire ce fameux son des années 40 – 50, et les musiciens capable de restituer ce style musical ne sont pas légion, Nico Duportal fait figure d’exception. Le répertoire propose quatre reprises : Johnny Guitar Watson – Ike Turner – Paul Gayten et Titus Turner, excuser du peu ! Nico et Thibaut Chopin se sont attelés au travail d’écriture avec pas moins de sept compos.

 

 

 

Le groupe ouvre le bal avec du Rock n’ Roll grandeur nature, “When I’m Gone” distille un véritable éclat de bonheur où les saxes et la guitare s’en donnent à coeur joie. Que du bonheur, on n’a du mal à redescendre de son piédestal aprés une telle écoute. “Lost In The Game” est un Rhythm & Blues parfumé de Rock n’ Roll qui assène des solos de guitare parfaitement positionnés dans lesquels les notes giclent à une allure vertigineuse ayant le don de vous porter vers une extase totale.

Petit détour par du blues avec “Polish Woman” interprété et chanté comme un chat écorché vif avec des breaks de guitare acérés et incisifs qui font monter l’adrénaline. Un pur régal !!  Il reprend le fameux “Oh Baby” de Johnny “Guitar” Watson qui avait un jeu de guitare trés novateur pour l’époque, ce morceau peut s’assimiler à du Slow Rock avec un petit côté Rockin’ : le guitariste nous en offre ici une version trés personnalisée avec encore des solos qui montent le morceau au pinacle. “Can’t Afford To Lose Her” se situe entre blues urbain et blues roots, l’harmonica de Thibaut Chopin lui donne une sonorité rurale comme une sorte de Dowhome Blues typique West Coast Blues des années 50. “She Knows How” nous plonge en plein Rockin’ Blues avec des passages plus suaves, là encore la guitare fait des prouesses incroyables bien complétée par un chant téméraire, “Real Good Lovin Thonight” est lui un mélange de Rock n’ Roll et R & B qui se révéle tout simplement fracassant, les instruments dégoulinent de plaisir. Avec “Guitar Player” on croirait entendre T Bone Walker – Pee Wee Crayton – Larry Dale ou Lafayette Thomas qui fut la fine fleur des guitaristes des années 50 – 60, une véritable démonstration de guitare où les cordes semblent prendre un plaisir immense grâce à un incroyable doigté.

Le guitariste offre une excellente version de “Oh Oh” de Paul Gayten si le titre débute doucement, le rythme s’accélère brutalement pour arriver à un Rock n’ Roll ravageur dans lequel la guitare dévaste tout sur son passage bien soutenue par une rythmique d’enfer. “Josh & Slim” est le parfait prototype de R & B que l’on écoutait dans des clubs huppés de la Côte Ouest, qui comporte tous les ingrédients nécessaires : guitare incisive, sax hurleur pour donner un cocktail explosif.
Même impression avec “Much Later” . L’album s’achève avec une seconde version de “Polish Woman” plus percutante que la précédente, finissant l’album de façon magistrale.

Avec “Guitar Player” Nico Duportal nous offre le meilleur album de Blues et Rhythm & Blues Français entendu depuis longtemps.

Une réussite totale aussi bien dans sa conception musicale que dans sa présentation. Le guitariste nous fait revivre le fameux son du Rhythm & Blues des années 40 – 50 avec une maestria incroyable. Il rivalise sans peine par rapport à certaines productions américaines, nous offrant un magnifique feu d’artifice musicale dont on en ressort tout ragaillardi !

http://www.nicoduportal.com

 

Henri Mayoux

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

1 Commentaire
  1. paco 6 ans Il y a

    Yeah Man! Que du bonheur…Nick Curran et Sean Costello doivent se retourner dans leurs tombes…une galette d’enfer pour le juke-box du paradis des reals cats de la haut et d’ici. Hey entre Nico et Nathaniel…on envoie le paté là! Merci qui? Non pas Jacky et Michel…bande de pervers mais merci Docteur Blues!

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?