Mr. Hurricane Band

Mr. Hurricane Band – Hard Driving – Amphora Records 0504
Deuxième opus de cet ouragan, après un premier album éponyme publié en 2003 (et réédité par Amphora en 2005). Comme son nom ne l’indique pas, cette formation est originaire de Catalogne. Ici il ne s’agit aucunement de Flamenco ou de Sardanes mais de Blues vitaminé et moderne. Emmené par le brillant et éclectique harmoniciste Joan Pau Cumellas ce quatuor distille donc un Blues inventif et gorgé de peps.
Professeur d’harmonica à Barcelone, Joan n’est pas un inconnu : il est déjà apparu aux Festival de Blues sur Seine et à Cognac et demeure un incontournable des principaux festivals d’Espagne. Outre Cumellas, la formation comprend le guitariste Andreu Martinez et une section rythmique bien rodée et parfaitement en place avec le bassiste Ramon Vagué et Pere Foved aux baguettes. Le groupe bénéficie aussi de l’appui du claviériste Lluis Coloma sur 5 titres, tandis qu’Erroll Woiski et Cece Giannotti se chargent du chant sur trois morceaux.
Sur un total de dix titres, on compte huit originaux, tous écrits par Andreu Martinez excepté « Del Gaucho » qui est une composition de Joan Pau Cumellas. Les deux relectures explorent un instrumental de Marcus Miller et un titre Crown de BB King « Bad Case Of Love » que le roi reprenait dans l’album « Blues On The Bayou » en 1998. Autant le dire de suite cette cover de BB est une complète réussite, le chant de Giannotti est excellent, le phrasé de guitare subtil et aérien, l’orgue cimente le tout avec l’aide d’un harmonica clair malgré une certaine frénésie. En dehors de ces deux reprises, le disque se partage entre instrumentaux et titres chantés. Parmi les plages instrumentales, retenons « On Es l’Andreu » une pièce oscillant entre Blues et Jazz Fusion mais parfaitement abordable pour tout amateur de Blues. « The Bus is Leaving » est joué sur un rythme enjoué et soutenu, le phrasé d’harmonica ne peut faire penser qu’à Michel Herblin, du bel ouvrage ! « Del Gaucho » est un bel instrumental, emmené par l’harmonica bien aidé par une basse impeccable et une paire de balayettes qui lui donnent la réplique. Parmi les morceaux chantés, « Slow Down » dont le titre est explicite nous permet d’entendre Andreu Martinez au chant avec un excellent effet de saturation et une rythmique parfaitement rodée. Le titre d’ouverture « Hard Driving » qui offre son nom à l’album est un titre fringant qui met en exergue un ensemble parfaitement en place au service d’Erroll Woiski. Mention aux titres « Bad Case of Love », « Hard Driving », « On es L’Andreu? » et “Get the Blues”. Seul petit reproche, un titre chanté (de préférence énergique et pétillant) s’intercalant entre les trois derniers instrumentaux aurait été le bienvenu. Un disque inventif, moderne qui échappe à certains schémas traditionnels et qui conjugue merveilleusement Blues, Blues Jazz Fuzz et même certains accents Bluegrass et de Country Alternative et qui met surtout au jour un harmoniciste novateur et alerte qui ne tombe pas dans le piège de l’esbroufe.
http://www.mrhurricaneband.com/

Le Kingbee

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?