Madisen Ward and the Mama Bear

Les Disques

Madisen Ward and the Mama Bear – Skeleton Crew – Glassnote / Caroline
Membres d’une même famille dans la vie, Madisen et Ruth Ward sont par ailleurs les deux membres principaux de Madisen Ward and the Mama Bear. Un fils et sa mère. Une formation folk très émouvante qui repose sur deux guitares et sur deux voix hors du commun. C’est à Kansas City que tout a pris racine, là où le jeune Madisen a grandi et où il a vu sa mère interpréter des reprises dans les bars.

Très vite, il se met à écrire ses propres titres mélangeant les influences des vieux disques folk familiaux avec un son rock puissant et actuel. Ils commencent alors à donner des concerts ensemble, délaissant, peu à peu, les reprises pour les titres originaux de Madisen.

Sur scène, tandis qu’ils chantent et jouent de la guitare, ils voient, inexorablement, leur public s’élargir. Pendant plusieurs années, ils restent cependant loin des projecteurs et ils se contentent de jouer leur musique sans contrat avec une maison de disques, sans manager et sans budget. Mais, petit à petit, Madisen Ward and the Mama Bear devient une formation incontournable. Forts de leurs prestations scéniques époustouflantes et électrisantes, ils parviennent à capter l’attention d’un public toujours plus large avec juste deux guitares et l’impressionnante voix de baryton de Madisen.

Les chansons du duo racontent des histoires rocambolesques et quelques vérités autobiographiques sur la vie dans le Midwest.

Elles se déroulent comme des nouvelles que Madisen, qui a écrit tout au long de son enfance, préfère abréger avant la fin. Le but n’étant pas de dresser un tableau détaillé mais de laisser place à l’imagination. Bientôt on entend parler d’eux au-delà de Kansas City. Après un premier concert loin de leur ville d’origine à Muscle Shoals, ils volent la vedette à l’Americana Music Festival de Nashville en 2014 et assurent la première partie du légendaire B. B. King. Mais c’est surtout le soutien de la radio KRBZ de Kansas City qui a fait pencher la balance. Le directeur de la programmation, Lazlo Geiger, a en effet pris le groupe sous son aile et lui a permis de rencontrer l’équipe de Glassnote Records. La beauté des textes, celle des mélodies et surtout la sublime voix de Madisen, devraient leur apporter gloire et succès s’il y a une justice en ce bas monde.

Pour commencer, ils joueront le 8 septembre à Paris au Grand Rex. Excusez du peu.

madisenwardandthemamabear.com

Sur Facebook : https://www.facebook.com/MadisenWardAndTheMamaBear

Claude Dannic

 

 

les 5 derniers articles de Claude Dannic

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?