Lloyd Price : Mr. Personality

Lloyd Price – Mr. Personality – Shout
Lloyd Price est né à Kenner, banlieue de la Nouvelle-Orléans en 1933. Il commence à chanter sur les bancs de sa paroisse et comme bon nombre de ses collègues fait ses gammes sur les chants de gospel. Mais son oreille va aussi enregistrer le Blues grâce au juke-box qui trône dans le bar tenu par sa mère. Le jeune Lloyd s’aguerrit aussi au jazz grâce aux cours de piano et de trompette qu’il prend à son collège. En 1949, il monte avec son frère Leo sa première formation The Blue Boys.
En 1952, apprenant qu’Art Rupe est en repérage dans le coin afin de découvrir de nouveaux talents, il enregistre « Lawdy Miss Clawdy » appuyé par l’orchestre de Dave Bartholomew. Le titre qui trouve son origine dans une locution d’un animateur radio local, se vend à 1 million d’exemplaires mais ne sera qu’un succès local restant ignoré par le reste du pays. Entre 1953 et 1956, Lloyd est contraint d’aller jouer au petit soldat et devient l’hôte de la Corée et du Japon. Durant sa mobilisation certains de ses titres Specialty réussiront à figurer dans les charts R&B comme « Oooh, Oooh, Oooh » (n°4) et « Restless Heart » (n°5). Libéré avant ses petits camarades il retourne chez lui, mais le paysage musical a changé et personne ne l’a attendu ; ses singles Specialty sont loin d’avoir été des réussites aussi décide-t-il de s’installer à New York. Il monte aussitôt avec son ami Harold Logan son propre label : KRC (Kent Record Company). Son premier single « Just Because » lui permet de se faire remarquer par ABC Paramount. Grâce à une grosse promotion, « Just Because » monte sur la 3e place des classements. La firme ABC signe alors un contrat longue durée avec Lloyd. En février 1959, « Stagger Lee » décroche la timbale en montant sur la plus haute marche des classements de l’époque.

Price se sert pour l’occasion d’un vieil air traditionnel irish américanisé du nom de « Stagolee ». Le titre fera aussitôt l’objet de nombreuses relectures (Pat Boone, Collins Kids, puis James Brown, Isley Brothers, Wilson Pickett jusqu’aux Fabulous Thunderbirds). L’année 59 sera particulièrement faste pour Lloyd Price et ABC avec « « Where Were You on Our Wedding Day », « Come Into my Heart » et surtout « I’m Gonna Get Married » et « Personality » qui atteint la seconde place du Hot 100 et qui devient le surnom du principal intéressé. Le titre sera repris par Trini Lopez, Bill Haley tandis que chez nous, c’est le jeune Sacha Distel qui le fait connaître dans une version édulcorée. En juillet 1960, Price signe avec « Question » son 15ème Top Ten depuis ses débuts. Mais les enregistrements ABC n’ont rien à voir avec ceux d’une marque comme Atlantic, et toutes traces du r&b et du funk de la Crescent City semblent bien loin, remplacés par des arrangements Pop bien peu savoureux. Pressentant que ses derniers jours de gloire sont arrivés, Lloyd Price quitte ABC et fonde toujours avec son vieux complice Logan, le label Double L. Il obtiendra un dernier succès avec un crossover d’Erroll Garner « Misty » qui atteindra la 11ème place des charts.
Lloyd Price se lancera ensuite dans la production (Wilson Pickett), puis officiera dans les tournées des grands cabarets (New York, Miami, Las Vegas). Très impliqué dans l’amélioration de la vie de sa communauté, il crée diverses fondations et associations. Au niveau musical on peut l’entendre sur de petits labels (Jad, Wand, Ludix, et Turntable). En 1969, son vieil ami Harold Logan est assassiné et Lloyd en restera quelques temps marqué. Certaines rumeurs prétendent que sa tête est mise à prix par la Mafia et on retrouve Lloyd Price à Lagos (Nigeria) où il s’occupe à la promotion de combats de boxe. En 1974, il collabore avec Don King à l’organisation du combat entre Ali et Foreman au Zaïre. De retour au pays durant les eighties, il participe sporadiquement à des émissions télé, des tournées rétros des galas de bienfaisance ou des concerts tributes. En 1998, il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame. En 2005 Price participait à la tournée mondiale Four Kings of Rhythm & Blues en compagnie de Gene Chandler, Jerry Butler et Ben E King.

Le label anglais Shout remet donc au goût du jour 26 titres ABC (« Stagger Lee » étant proposé avec une version alternate). Rien de bien nouveau dans cette compilation puisque tous les titres ont été mis en boîte entre 1957 et 1961 et sont pour moitié issus des singles originaux ou de quatre vinyles ABC. Mais l’idée demeure rafraîchissante et Price n’avait pas été réédité depuis longtemps. On signalera la qualité du livret de Clive Richardson (12 pages). Désormais (mais c’est depuis longtemps le cas) Lloyd Price est aussi le créateur de produits alimentaires labelisés « Lawdy Miss Clawdy » of course ! Pour les amateurs de vêtements, no problemos ! Lloyd Price en a aussi toute une chaîne, mais chez docteurblues, on préfère en rester à la musique.

Le Kingbee
PS : On peut trouver cet album chez le disquaire parisien Black Cherry Blues.

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?