Daddy Boomer

Pionniers du blues anglais, le guitariste Alexis Korner et l’harmoniciste Cyril Davies fondent au début des années 60 Blues Incorporated

Blues incorporated

Alexis Korner est né à Paris en 1928 d’un père autrichien officier de cavalerie et d’une mère grèque. Il arrive en Angleterre à l’âge de 12 ans par l’un des derniers bateaux qui quittent la France en 1940. Après des études musicales, il rejoint le groupe de jazz de Chris Barber en tant que pianiste et guitariste.

Cyril Davies, né en 1932, peu d’informations sur sa jeunesse mise à part qu’il aurait joué de la guitare et du banjo, mais il devient en pleine période Rock’n Roll, le véritable pionnier intègre du Folk Blues britannique et il choisit l’harmonica pour s’exprimer.

Après la mode du Skiffle en 1957, et la première tournée au UK de Muddy Waters en 1958, le blues devient un genre musical apprécié, pour preuve en 59 le “Don’t bug me baby” de Cliff Richard, alors petite star du Rock, ressemble étrangement à “Which you Would” de Billy Boy Arnold. Cette année là, Korner et Davies forment un duo de Blues et jouent pendant trois ans au premier étage du Blues and Barrelhouse Club situé sur Tottenham Court Road. En 1960, ils se font virer à cause de l’amplification de leurs instruments, ils retournent un temps chez Chris Barber. Puis ils débauchent Ginger Baker et Dick Heckstall-Smith d’un autre groupe de jazz le Johnny Birch Quartet pour former Blues Incorporated.

Blues Incorporated ne trouve son public dans des fiefs comme le Marquee ou le Ealing Club qu’au début des années 60, L’ambiance très chaude du centre de Londres de l’époque voit la prolifération de jeunes musiciens qui viennent soit du Jazz, du Rock’n Roll ou du Skiffle. Ainsi tenant pratiquement scène ouverte, dans l’esprit de Jam sessions, le Blues Incorporated accueille les futures pointures de la batterie, que sont Charlie Watts, Ginger Baker, Mick Avory… Le bassiste Jack Bruce et aux vocaux Mick Jagger, Eric Burton, Paul Jones (futur chanteur de Manfred Mann) et Brian Jones qui se fait appeler à l’époque Elmo Lewis. Sans oublier des membres fondateurs comme Dick Heckstall-Smith, Spike Heatley, Long John Baldry, Ian Armit, Andy Hoogenboom, Ronnie James, Graham Bond et Johnny Parker. On parle également des frères Wood, Art et Ron vers 1962.


Alexis Korner, Jack Bruce, Mick Jagger, Cyril Davies

 

” R n’ B from the Marquee “ En 1962 sort le premier album live de Blues incoporated Liste des titres : Gotta move, Rain is such a lonesome sound, I got my brand on you, Spooky but nice, Keep your hand off, I wanna put a tiger in your tank, I got my mojo working, Finkles cafe, Hoochie Coochie, Down town, How long blues, I thought I heard that train whistle blow

Cyril Davies All Stars

En 1962, Davies et Korner se séparent. Davies fonde le Cyril Davies Blues All Stars et se consacre exclusivement au blues, le groupe est composé de Nicky Hopkins (p), Long John Baldry (v), Carlo Little (b), Cliff Barton (b), Bernie Watson (g) qui sera remplacé par Geoff Bradford.
Les concerts des All Stars, souvent précédés d’une première partie assurée par les Stones, ont beaucoup d’impact. Cyril Davies est un érudit du blues, il mene une véritable croisade pour cette musique dont la devise est “Blues is True”. La vérité il la trouve dans le son, en voulant reproduire le Chicago sound de Little Walter, il invente un style propre au blues anglais, caverneux et légèrement saturé.


Geoff Bradford
L’arrivée de Geoff Bradford a aussi beaucoup d’impact sur la jeune génération de guitaristes comme J. Page et J. Beck. Bradford utilise une Telecaster (offerte par Davies) et emploie cette guitare comme instrument lead ce qui est une petite révolution pour ses admirateurs. Cyril Davies est malade, son médecin lui interdit les concerts, mais il continue jusqu’au bout, trouvant la force dans l’alcool, il se déplace avec une canne… En martyre du blues, Il meurt d’une leucémie le 7 janvier 1964 à l’âge de 31 ans.
C’est Long John Baldry qui prendra la relève en formant les Hoochie Coochie Men

 

The Graham Bond Trio

Issu directement de Blues incorporated, en 62, ce trio se compose de Graham Bond à l’orgue (à l’origine Graham jouait du Saxophone alto), Jack Bruce (b) et Ginger Baker (ds).
Puis le trio devient quatuor avec l’arrivée de John McLaughlin qui quitte très vite le groupe remplacé par le saxophoniste Heckstall-Smith. Le groupe prend alors le nom de The Organisation. Il joue un jazz influencé par le Rn’B, quelques singles et un album sortent à cette période.
Le groupe splitte officiellement en 66 quand Baker et Bruce fondent Cream avec Clapton.
Graham Bond ne s’en remettra pas… après une année aux USA, il revient en Angleterre, joue dans différents groupes dont le Ginger Baker’s Airforce.
Le pauvre Graham se suicide en 1974 en se jetant sous les roues d’une rame du métro londonien

The Hoochie Coochie Men

Long John Baldry fonde The Hoochie Coochie Men dont l’un des membres et Rod Stewart, les deux hommes se retrouveront plus tard dans Steampacket en compagnie de Brian Auger et Julie Driscoll. Après une période dans Bluesology avec Elton John, Baldry décide de mener une carrière solo. Il sera numéro 1 en Angleterre en 67 avec la ballade “Let the Heartaches Begin”.
Albums : Long John’s Blues (64) – Looking at Long John (66)

Brian Auger’s Trinity
Brian Auger débute sa carrière en jouant du jazz avant de se tourner vers le Rn’B. Il enregistre deux singles en 65, ce groupe de jazz est composé de Brian Auger (p), Rick Laird (b), Phil Kinorra (dr). Il rejoint également Steampacket en 66 et forme The Brian Auger Trinity en 1967

Art Woods


Affiche où figure les Art Woods
Ce groupe fondé en 63 ou 64 est populaire dans les clubs Britanniques. On présente souvent leur musique comme un hybride entre les Animals et les Bluesbreakers.
Ils se renoment St-Valentine-Day’s Massacre vers 67 quand Keef Hartley quitte le groupe pour rejoindre John Mayall. le Groupe se compose de Art Wood (v), Derek Griffiths (g), John Lord (k) (futur Deep Purple), Malcolm Pool (b) et Keef Hartley (dm).
Albums : “Art Gallery” (64) – “Jazz in Jeans” (66)
On retrouvera Art Wood dans le Climax Blues Band

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?