Chris Barber

L’autre grand frère du British Blues est le tromboniste Chris Barber et son orchestre Dixieland avec notamment la présence dans ce band d’Alexis Korner et de Lonnie Donnegan.

Ce dernier est batteur de Jazz pendant son service militaire et devient gratteur de banjo dixieland. En 1956, il forme le premier groupe de Skiffle et remporte un gros succès avec “Lost John” et “Rock Island Line”. Cette notoriété l’ammène à passer dans l’émission de Jack Good “6.5. Special” puis il anime sa propre émission le “Lonnie Donnegan Show” . En 1959, il adapte encore des titres comme “Tom Dooley”, “The Battle Of New-Orleans”. Partout en Angleterre se forme des orchestres de Skiffle dont bon nombre de ces jeunes musiciens se retrouveront en première ligne du Blues Boom. On peut citer entre autres : Bob Cort, Chas McDevitt, les Vipers et Johnny Duncan. Américain d’origine, Johnny Duncan chantera, après avoir quitté lui aussi l’orchestre de Chris Barber, “Last Train to San Fernando”.

Chris Barber quant à lui tiendra les rênes d’une fameuse boite de Jazz : le Marquee Club, il sera aussi à l’initiative du National Jazz Blues Festival qui se transformera un peu plus tard en Reading Rock Festival.


Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?