Blue Horizon et Immediat Records

Les labels Le label Blue Horizon jusqu’alors se contentait de rééditions mais avec le succès de Fleetwood Mac, Mike Vernon décide de signer d’autres groupes anglais. On assiste alors à la deuxième vague du Blues Boom. A la même époque, Andrew Oldham, producteur des Stones, anime le label Immédiate Records

Blue Horizon


Mike Vernon


C’est Frank Lee qui offre un travail à Mike Vernon chez Decca Records. Il commence comme coursier et assistant de Frank. il acquière une petite expérience dans le domaine de la production, le copyright, l’édition, etc…
Son premier coup est d’avoir persuadé Decca d’enregistrer le bluesman Curtis Johns pour “Curtis Jones in London” un disque qui obtient une bonne critique dans Melody Maker. Pendant ce temps, Mike assiste aux soirées de Blues Incorporated au Marquee. Il devine dans les premières perfomances des jeunes Stones un grand groupe de Blues et il prend conscience de l’importance de la déferlante Rn’B. C’est lui aussi qui encourage Mayall à rester chez Decca pour enregistrer “John Mayall BluesBreakers with Eric Clapton” alors que John voulait quitter la compagnie. Après ces coups de maître, il devient un producteur incontournable. Il rencontre Peter Green lors de l’audition qu’il passe pour remplacer Clapton chez les Bluesbreakers. Les deux hommes deviennent très liés, Mike voulant fonder un nouveau label, il persuade P. Green et M. Fleetwood de signer chez Blue Horizon. (voir page Fleetwood Mac).
Mike Vernon sortira 2 albums solo dont “Moment of Madness” en 1970

Chicken Shack


Stan Webb est né le 3 février 1946 à Londres, il débute comme bassiste dans différents groupes de Skiffle. C’est quand il écoute Barney Kessel sur un disque de Oscar Peterson qu’il a le révélation pour la guitare. Il joue alors dans les Blue Foor. Puis il forme avec Christine Perfect, Andy Silvester et Chris Wood : les Sounds of Blue. De 65 à 67 le groupe “bosse” à Hambourg faisant son apprentissage avec des concerts de 5 heures au Star Club. A leur retour en Angleterre ils retrouvent C. Perfect qui n’avait pas suivi le groupe en Allemagne. Leur première apparition public est au festival de Windsor en août 67 en compagnie du Fleetwood Mac. Ils envoient une démo à M. Vernon et il les engage.
Après les 2 premiers album Christine qui s’est mariée avec John McVie, quitte le groupe en mai 69, au moment même, où ils obtiennent un gros succès dans les charts avec “I’d rather be blind”. C’est Paul Raymond qui la remplace.

“OK Ken”

Les albums de cette période :
“40 Blue fingers freshly packed and ready to serve” (1968)
“O.K. Ken” (1968)
“100 Ton Chicken” (1969)

Duster Bennett

Duster signe chez Blue Horizon en 1967, il est découvert par Peter Green qui le présente à Mike Vernon. De son vrai nom Anthony Bennett, le surnom de Duster que lui attribue Peter vient de “Dust my Broom”. Il enregistre son premier album “Smiling like I’m happy” en 68, Fleetwood Mac assurant le backing group. Il participe à beaucoup de sessions d’enregistrement en particulier pour John Mayall. Comme Jo-Ann Kelly, Il anime la scène Blues “Roots”. Il est la réponse anglaise à Jesse Fuller, homme orchestre, jouant de la guitare, s’accompagnant (lui-même) d’une grosse caisse et d’une Charleston, il est surtout reconnu pour son jeu d’harmonica et ses propres compositions. Il trouve la mort dans un accident de voiture en 1976

Gordon Smith
Gordon Smith est un bluesman des rues, il est découvert par Green et Bennett aux puces de Portobello, il enregistre pour Blue Horizon accompagné de The Action (futur Mighty Baby)

Savoy Brown


une des premières photos de promotion


Le groupe Savoy Brown et son leader Kim Simmonds enregistrent leurs premiers singles pour Purdah records en 1966. Puis sort leur album Shakedown… le groupe originel se compose de Kim Simmonds (g), Brice Portius (v), Ray Chappell (b), Bob Hall (p), Martin Stone (g). On peut noter également la présence de John O’Leary à l’harmonica.

Le Chanteur Chris Youlden rejoint Savoy Brown en 1968 et le groupe signe quelques succès tel que “I’m Tired” ou “Louisiana Blues” en tournée aux States le groupe sort son fameux live : “A Step Futher ” avec le titre “The Savoy Brown Boogie” 20 minutes dédicacées à leurs fans de Detroit.
En 1971, Youlden quitte le groupe pour une carrière solo, tandis que Dave Peverett, Roger Earle et Tony Stevens vont fonder le groupe Foghat.

Kim Simmonds reconstruit le groupe avec l’ancien Chicken Shack Paul Raymond ainsi que le chanteur Dave Walker. “Street Corner Talking” l’album qui suit cette nouvelle formation sera l’un des plus gros coups du Savoy Brown et place le groupe en chef de file du Blues-Rock anglais du début des Seventies. Par la suite le groupe immigre aux USA où il rencontrera un gros succès. Stan Webb participera au groupe durant l’année 1974

Tony Mc Phee ou Tony “TS” Mc Phee
Il fait partie au début de sa carrière de l’écurie de Mike Vernon, Tony se spécialise à la guitare slide et obtiendra un statut de Guitar-hero au sein des Groundhogs.
Il sort son premier single sur Purdah records : “Ain’t Gonna Cry No More”/”Someone To Love Me” en 1965. Puis la même année, le second single “When You Got a Good Friend”/”You Don’t Love Me”. Ces morceaux figureront plus tard sur plusieurs compilations et anthologies du British Blues. Mike Vernon donna l’idée à Tony de changer son nom en y incluant les initiales “TS” à la manière de JB Lenoir. Il garde ce surnom depuis l’époque de “Blues Anytime”. Il quitte le Label pour signer chez Liberty. (voir page “Autres Groupes”)

Immediate Records

Quand vers la fin de 1966, Andrew Loog Oldham en compagnie de Tony Calder fondent Immediate records, leur ambition est de rassembler une équipe d’auteurs compositeurs producteurs. Jagger et Richards étaient les pilliers de ce label. Mais excepté leur travail avec Chris Farlow il se contentèrent de superviser les adaptations de leur répertoire.


Andrew Oldham

Chris Farlow’s Thunderbirds

Chris Farlow de son vrai nom John Deighton débute par le Skiffle en 1957, puis on le retrouve à la tête des Thunderbirds vers 1963 quand il signe un contrat avec Decca. ils poursuivent leur carrière chez Immediate en 66 et obtiennent leur premier N° 1 “Out of Time” un titre de Jagger et Richards. Le guitariste du groupe est un certain Albert Lee

A noter également la sortie Blues Anytime vol.1 pour Immediate de Clapton et Page en 1968, sur lequel les deux guitaristes perfectionnent leur style et leur rôle de “blues guitar hero” en compagnie d’une partie des Stones

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?