La Maison Tellier – Beauté pour tous

La Maison Tellier – Beauté pour tous
Pour des lecteurs assidus et anciens de notre site, la Maison Tellier n’est pas une découverte et bien avant la parution de “l’Art de la fugue” en 2010 qui les a propulsé vers un minimum d’audience, notre toubib avait chroniqué ici même leur “Second souffle” sorti fin 2007. En passant, ce second souffle pour déjouer les pistes était en fait la troisième production du collectif après A la petite semaine de 2005 (CD 5 titres) et La Maison Tellier premier album grandeur nature où plusieurs titres de la petite semaine avaient été retravaillés.

Après la chronique du Doc, la Maison Tellier a suivi son bonhomme de chemin et rien perdu de ses origines tant au niveau des textes que de la qualité de l’interprétation. Les bootlegs du mois pendant un temps, une vidéo de leur spectacle au Zèbre de Belleville avaient fait patienter les inconditionnels dont nous sommes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’art de la fugue nous avait retrouvé en accord sur la qualité de l’album. “Babouin”, “La Peste”, “L’art de la fugue”, “Laissez venir”, “Il n’est point de sot métier part 2” ont tourné régulièrement sur nos platines et lecteurs.
2013 nous a vu partir à la recherche d’un EP 10 pouces vinyle 3 titres à tirage limité lors du disquaire day (Vous pouvez toujours commander les derniers exemplaires sur leur site)
Cet automne est sorti leur dernière production “Beauté pour tous.” Trois titres de ce CD à savoir “Sur un Volcan”, ” L’exposition Universelle” et “La Maison de nos pères” se trouvaient sur cet EP.
Rien de radicalement différent chez nos normands imprégnés de country et de folk sinon que la quasi totalité des titres est écrit en français alors que l’équilibre anglais français avait prévalu jusqu’à présent. Mais cela ne change rien au contenu des textes (Un bon français est une suite logique à La Peste et n’est en rien déplaisant en cette période où choisir son camp est déjà une preuve de résistance à l’esprit ambiant).
Nos normands littérateurs ne baissent pas non plus la garde quant à la qualité globale de leur texte et ceci nous oblige à des écoutes différenciées et multiples où l’écoute des textes prévaut sur celle de l’interprétation musicale (ou l’inverse suivant par quoi l’on a commencé). Mais cette écoute des textes reste toujours teintée de mélancolie quand ce n’est pas d”une touche de pessimisme propre à l’écriture de Helmut Tellier.
De country, de folk à la française il est y compris question dans l’interprétation. Sans conteste, le travail d’orchestration réalisé est une véritable réinterprétation de l’ouest mythique mais l’Ouest des frères Tellier est reconstruit comme en leur temps Kat Onoma réinterprétait l’Ouest dans un album resté comme un des meilleurs de la bande à Rodolphe Burger, à savoir Billy The Kid.
Sans nul doute la place de la trompette n’est pas pour rien dans ce parallèle westernien. Mais l’heureux détenteur de Egal 0 de Rodolphe Burger voit d’autres passerelles entre les deux formations.

Nous sommes en face d’un véritable groupe offrant une cohérence musicale qui ne se livre pas forcément dès la première écoute mais qui devient très prégnante lorsque l’on repasse le CD. Par dessus tout et malgré le côté sombre des textes, la voix d’Helmut Tellier telle une boussole nous guide dans cette richesse musicale et se rajoute à cette palette pour l’amplifier s’il en est besoin.

A recommander dans la période comme achat de Noël pour amateur aux oreilles ouvertes.

Serge Sabatié
Photos Miss Béa

La précédente chronique de “Second Souffle”
https://www.docteurblues.fr/wordpress/la-maison-tellier/

 

les 5 derniers articles de Serge Sabatié

1 Commentaire
  1. Béatrice Chevalier 6 ans Il y a

    Ambiance d’enfer pour un concert archi complet le 9 décembre au Divan du Monde; Prochaine date à Paris : le 12 mars au Trabendo. A ne pas manquer!

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?