Jean-Jacques Milteau, interview express

Interview

A l’occasion de la sortie de l’album d’Eric Bibb et de Jean-Jacques Milteau consacré à Lead Belly, « Lead Belly’s Gold / Live at the Sunset and more « , une rapide interview nous a paru nécessaire. Bonjour Jean-Jacques Milteau et merci de nous consacrer de votre temps. Comment avez-vous rencontré Eric Bibb ?
J’ai partagé la scène avec lui lors d’un concert au théâtre de l’Alliance Française il y a une dizaine d’années. Nous nous sommes croisés depuis sur de nombreux festivals et nous avons joué ensemble, à l’étranger notamment.

Comment avez-vous rencontré Big Daddy Wilson ? (autre participant à cet hommage à Lead Belly)
J’ai reçu son album pour l’émission que j’anime sur TSF et je suis allé le voir au New Morning. Nous avions convenu de nous retrouver au Parc Floral, mais j’étais en concert ailleurs lors de son passage. Partie remise, donc, mais il se trouve que c’est un ami d’Eric. Rien ne se croise plus que les chemins des musiciens …

Comment avez-vous rencontré l’œuvre de Lead Belly ?
Quand j’étais ado, j’étais fan de l’harmoniciste Sonny Terry. Ils ont souvent joué ensemble dans la mouvance folk newyorkaise des années 40, notamment avec Woody Guthrie et Pete Seeger. Bien après seulement, j’ai réalisé l’importance de son œuvre …

Qui a eu l’idée du projet ?
C’est Philippe Langlois, patron du label Dixiefrog qui nous a sollicités. C’est lui-même un grand fan de Lead Belly. Il rejoint par là la mission des grands producteurs historiques qui passaient commande d’un projet spécifique à des artistes et les réunissaient en studio.

Au sunset à Paris le 20 avril 2015 - ©Miss Béa

Au sunset à Paris le 20 avril 2015 – ©Miss Béa

Pourquoi des morceaux en live et d’autres en studio ??
L’idée était de tout enregistrer en live mais nous n’avons pas eu le temps. Eric est tout le temps en tournée et j’ai pas mal de travail aussi. On a donc fini en studio avec quelques invités en plus.

Pourquoi quelques compos personnelles ?
C’est une forme d’hommage. Comme le dit Eric, cette musique est un héritage et il ne faut pas seulement en jouir mais la faire prospérer.

Que représente l’héritage de Lead Belly ?
Demandez à tous ceux qui ont repris une de ses chansons, de Sinatra à Kurt Cobain en passant par Tom Waits ou Bob Dylan. Les noms parlent d’eux-mêmes.

Avez-vous des projets en solo ?
Je continue à tourner avec mes amis Manu Galvin et Mike Robinson et aussi le pianiste Edwar Bineau. J’ai quelques concerts avec les anglais de 24 Pesos et cet été nous avons fêté la 150e de l’Or de Blaise Cendrars que nous avons adapté pour le théâtre avec le comédien Xavier Simonin.

Allez-vous partir en tournée avec ce projet autour de Lead Belly ?
Oui, au mois de mars 2016.

Merci pour votre gentillesse, vos réponses et votre temps.

http://www.jjmilteau.net

Propos recueillis par mail par Claude Dannic
Merci à Marie Llamedo

 

les 5 derniers articles de Claude Dannic

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?