James Govan, The Fame Recordings

James Govan •  Wanted The Fame Recordings  • Kent
Kent consacre un cd au chanteur James Govan. Né à Memphis, il sera surnommé le petit Otis à cause de sa ressemblance vocale avec Otis Redding. Depuis 1994, il joue au Rum Boogie basé sur Beale Street à Memphis se produisant avec le Boogie Blues Band.

De 1993 à 1997, il a été à l’affiche au Poretta Soul Festival. A la fin des années 60, James Govan grave des singles pour Enveloppe, Fretone et Fame. En 1980, on le retrouve sur le label Broadway Sound de David Johnson avec l’album « I’m In Need » paru sur le LP Charly 1162 et aussi sur le cd « Broadway Soul Sessions » chez Soulscape, couplé avec Sandra Wright. En 1999, il enregistre un album live « A Night On Beale » avec le Boogie Blues Brothers, voici le rapide résumé de ce chanteur méconnu. Ce cd Kent contient de véritables petits trésors retrouvés lors d’écoute de bandes enregistrées pour Fame Records de Rick Hall. Après celles de George Jackson, se sont donc des faces de James Govan qui sont mises au grand jour par le label anglais.

La version de « Just Like A Woman » chantée avec beaucoup de trémolos nous permet de découvrir un chanteur impliqué à 100 %,

Sur les 16 titres, 12 n’avaient jamais vu le jour ; elles furent gravées en 1969 avec diverses reprises : « Something » de George Harrison, « Just Like A Woman » et « I Shall Be Released » (Dylan) et « That’s Alright Mama » d’Arthur Crudup. Ce cd contient des choses absolument magnifiques comme le vigoureux « Wanted » et l’émouvant « Take Me Just As I’am » composé par Spooner Oldham. Idem pour les reprises de « I Bit Off More Than I Can Chew » et « Your Love Lifted Me » de George Jackson.

La version de « Just Like A Woman » chantée avec beaucoup de trémolos nous permet de découvrir un chanteur impliqué à 100 %, bien éloignée de celle de Dylan. Sa reprise de « Something » (George Harrison) est plus coulée que l’originale, la voix de Govan la traverse à merveille, donnant ainsi plus d’éclairage au morceau. « Way Over Wonder », une belle ballade non signée, rappelle le style de George Jackson. « Stuck On Her » conjugue soul avec une pincée de Rhythm & Blues ce qui lui donne une belle coloration.

Avec « Jambalaya », le traditionnel louisianais, sa voix se fait plus autoritaire, plus prononcée comme s’il appuyait sur les syllabes. La version de « That’s Alright Mama » est désopilante grâce à l’accompagnement musclé, très éloigné de l’original ce qui nous plonge dans une ambiance sixties. Cet album remet ce chanteur sur le devant de la scène, grâce à des fouilles musicales qui permettent enfin d’entendre de petits trésors qui sans la pugnacité de certaines personnes resteraient oubliées à jamais.

Si vous êtes amateur d’artistes soul ayant enregistré pour Fame Records, ce cd doit rejoindre votre collection à toute vitesse. Vivement le prochain épisode dédié à Fame Records.

http://acerecords.co.uk/wanted-the-fame-recordings

 

Henri Mayoux

 

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?