Itinéraire balisé, Cognac Blues Passions 2009

Le dossier de presse des prochaines Cognac Blues Passions nous promet que le ciel et la terre seront réunis du 21 au 26 juillet 2009. Il est vrai qu’à la lecture de la programmation, on salive. Une belle sélection qui nous propose une liste impressionnante d’artistes, voire d’étoiles, j’ai pas compté… En évitant les quelques hors sujets de l’année passée, cette prochaine édition est composée de tous les ingrédients pour vivre une nouvelle expérience autour du blues en gardant l’esprit d‘ouverture, la ligne directrice de ces dernières années. Je vous propose un petit itinéraire balisé Docteur Blues.
Tout d’abords, honneur aux dames, c’est le nom de Susan Tedeschi qui retiendra mon attention. La jolie Susan avait marqué les esprits en 1998 avec un second album paru sur Tone-Cool Records : « Just won’t burn » sur lequel elle était accompagnée par Sean Costello. A la ré-écoute, ce CD est toujours aussi excitant, des influences multiples, conjuguées avec maîtrise… On pense à Derek ans the Dominos, Janis Joplin, Bonnie Raitt, un mix entre influences anglaises et ricaines de chez ricaine. Ré écoutez sa version de « little by little »  de Junior Wells, un blues qui semble avoir était écrit pour elle. Outre un jeu de guitare expressif, Susan possède une voix qui vous touche au cœur immédiatement, des preuves ? Ecoutez : « It Hurt So Bad »  et si Susan à la bonne idée d’ajouter à sa track-list « Angel From Montgomery » ! le frisson sera au rendez-vous, enfin moi je vous préviens je pleure…

 

 

Le festival nous présente une jeune canadienne d’origine haïtienne de 23 ans, Melissa Laveaux. Son premier disque « Camphor And Copper » est composé de petits diamants bruts. On pense à « Greens from the Garden » de Correy Harris. Mélissa Laveaux a des choses à dire, on imagine un concert riche en échanges. D’une voix douce légèrement cassée, elle nous raconte des histoires en anglais, français et preuve de son originalité en créole. Melissa pourrait bien être la révélation de cette prochaine édition.

Awek, allez-y les yeux fermés vous ne serez pas déçus, ils étaient déjà présents l’année dernière et ont décroché le Prix Cognac Passions 2008 et donc le droit d’ouvrir pour Monsieur BB King… ouais, ils ont un peu la pression là…

C’est le rendez vous guitaristique du festival pour tous les aficionados de la six cordes et du blues joué avec un feeling Jazz. Alex Schultz est la référence. « Freelance » il participe à de nombreuses sessions dont les plus remarquables avec Rod Piazza et les Mighty flyers et dernièrement avec Tad Robinson (présent également sur le festival). Il aime aussi les rencontres avec les musiciens européens. Vous pouvez vous préparer à des Jams de haute volée puisque le festival lui a donné carte blanche.

Pour présenter Anquetil Project, je reprendrai le Chapô de ma chronique de son dernier CD « Show respect for life » paru chez Why Note. Thierry Anquetil, guitariste normand que nous suivons depuis son premier vinyle « Urban » (ça remonte…) n’est pas un suiveur de mode, passez-moi l’expression, un suceur de boyau, Thierry a toujours défendu l’idée de qu’il se fait du Blues. Un Blues qu’il aime par dessus tout, un style Funky, Modern Chicago façon 70’s : Freddie King et Otis Rush pour influences majeures… Pas trop terroir voyez-vous ! Le Blues d’urgence urbaine, l’atmosphère grasse humide à sentir le crachin accroché aux réverbères….

Du blues en français, oui ça existe ! enfin nous sommes une poignée à penser que ça existe ! J’ai une tendresse particulière pour Cadijo. Impliqué dans différents projets, il poursuit son itinéraire Blues à la manière d’un pèlerin depuis une vingtaine d’année, c’est une belle reconnaissance pour cet harmoniciste de talent d’être programmé pour cette édition. Vous avez rendez-vous !

Chaque année les Blues Passions n’oublient pas le Zydeco, nous pouvons faire confiance à Dwayne Dopsie et ses The Zydeco Hellraisers. C’est la nouvelle vague du Zydeco et du crawfish-circuit. Pour une fête populaire rien ne vaut ce style de musique, chacun peut se lâcher sans tabou, se transformer un instant en roi du dance floor ; les nuits cajuns sont chaudes à Cognac.

Ah les Mountain Men ! Si les mimiques de Mister Mat peuvent énerver ;-) vous ne resterez pas insensibles à ce duo qui a fait ses preuves sur le circuit et a été sélectionné pour représenter le blues français outre-atlantique. De solides gaillards, de vrais personnages sympathiques qui ont un vrai talent pour les reprises façon roots sans oublier les surprises comme leur version des Marquises de Jacques Brel. Si vous croisez un mec heureux qui se promène nu-pieds dans les rues de Cognac, faites lui la bise c’est Barefoot Iano !

Vous ne manquerez pas non plus Long Gone, avec l’ami Mike Green ou encore « Est Ouest » un concept musical spécialement imaginé pour le festival proposé par David Herzahft et Gas que j’ai trouvé vraiment super l’année passée. Si j’étais vous, j’inviterai ma copine au concert de James Hunter, la soul british de James attendrira la donzelle. Je vous conseille également la classe biberon avec les jeunes américains de Juke joint duo, composé du petit fils de RL Burnside, Cédric et de Lightnin Malcom. Les blues que j’ai écoutés sur leur myspace sont très intéressants. Il y a aussi les toulousains de Swingin Carpets, le Blues Power Band qui auront peut-être retrouvé Zee. Si vous aimez la guitare acoustique et à résonateur n’oubliez pas le show du Danois : Tim Lothar… et puis il y a tout le reste de la programmation, des têtes d’affiche aux nombreuses découvertes qui vous attendent. Non mais, je vais pas me taper tout le boulot…

 

 

www.bluespassions.com

 

Bon festival !
A+ Le Doc

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

1 Commentaire
  1. Jipes 12 ans Il y a

    Salut Jérôme belle présentation On y sera cette année ca serait cool de se revoir là bas ;o) Je vote également Susan Tedeschi j’adore également sa version de “litlle by little” et j’ai beaucoup apprécié son dernier CD

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?