I Wanna Spend Xmas With You

Rhythm & Blues Christmas « Celebrate With All Your Favourite Stars » (ACE – CDCHM 1128)
Le Père Noël est passé avec un peu d’avance chez Docteur Blues, afin de le récompenser comme il le ferait avec tout enfant sage, travailleur et méritant. Mais l’homme aux rennes, en dehors de sa bonté, sait aussi faire preuve d’esprit d’initiative voir de marketing, car le cadeau déposé a trait à la célébration de l’événement. Reprenons un peu de notre sérieux … L’année n’est pas encore terminée !

Le label ACE a donc compilé 20 titres dont le point commun est Noël et ce au travers de 20 plages allant du Doo Wop, au R&B en bifurquant par le Blues. On pourra sourire à la petite nomenclature figurant sous le titre du disque, car un tiers des artistes compilés ici sont loin d’avoir obtenu leur galon de star. Parmi ces 20 chansons, on en retrouve 7 qui figuraient déjà sur « Soul Christmas » (une ancienne compilation Kent). Nous allons rapidement évoquer les principaux titres et leurs auteurs par genre. Pour la partie Blues, c’est à BB King que revient l’honneur d’ouvrir avec « Christmas Celebration » dans lequel le tout jeune retraité se montre inspiré et aérien, comme souvent. C’est Smokey Wilson qui vient ensuite nous réveiller, s’il en était besoin, avec un énergique « Christmas ». Lowell Fulsom est partie prenante de ce CD avec « I Wanna Spend Xmas With You » qui fait l’objet de 2 parties excellentes et entraînantes. Je précise que l’orthographe de Fulsom est correcte, c’est avec un M qu’il est curieusement accrédité chez Kent. Smokey Hogg qui à l’air à jeun nous délivre un honnête « Xmas Baby », tandis que Sylvester Cotton nous propose un étonnant « Xmas Blues » ; cet adepte d’un Country Blues sans concession a fait l’essentiel de sa carrière à Detroit, principalement pour le label Sensation.

La plupart des titres compilés datent des années 50, c’est sans doute la raison pour laquelle on retrouve tant de faces Doo Wop et R&B flirtant parfois avec la ballade sentimentale. Au rayon des réussites on citera le méconnu Riff Ruffin. Ce chanteur a enregistré pour de nombreux labels : Cash, Fury, Enjoy, Fire, MiddleTone mais c’est surtout comme guitariste accompagnateur qu’il s’est fait remarquer auprès d’Elmore James et de Joe Turner. A la fin des années 40, Mari Jones a gravé quelques faces pour Modern, Rhythm & Blues et Aladdin, mais c’est comme chanteuse au sein du Johnny Moore Orchestra avec Charles Brown au piano, qu’elle a laissé les meilleures impressions. Elle a enregistré pour la dernière fois en 1956 sur le label Tampa, la vague Rock and Roll semblant lui avoir été fatale. Avec sa voix veloutée Bobby Nunn se fera ensuite connaître au sein des Coasters. Autre surprise agréable, « Santa Claus Baby » des Voices, très certainement une variante des Hollywood Flames de Bobby Byrd et d’Earl Nelson.
Oscar McLollie & his Honey Jumpers ont enregistré pour Modern entre 1953 et 55 (ACE a réédité un album en 2003) mais ce qui frappe le plus dans ce morceau, c’est la voix qui ressemble au crooner Dean Martin. Jesse Belvin a énormément composé ; négligeant ses droits d’auteur, il a eu une forte influence sur les formations de Doo Wop californiennes ; s’il n’était pas mort prématurément à 28 ans il aurait certainement connu une grande carrière. BB King lui rend souvent hommage en concert en reprenant « Guess Who ». Autre grand moment du disque, The Nic Nacs avec la superbe Mickey Champion. Il semble qu’on ne sache pas grand-chose sur cet ensemble (certainement les mêmes musiciens que les Robins) qui semble avoir gravé pour Ovation et RPM. Mention également aux Elves, remarquables dans les harmonies vocales. Comme l’indique leur nom, on ne sait presque rien d’eux, certains spécialistes pensent qu’il s’agit d’une variante des Debonaires (présents ici sur 2 plages). Enfin on passera sur le « White Xmas » d’Hadda Brooks, dernier morceau du disque, qui me donne l’impression d’avoir ingurgité d’un coup 2 litres de sirop de canne pure … et puis n’oublions pas, It’s Christmas Time !

Le Kingbee

 

les 5 derniers articles de kingbee

1 Commentaire
  1. psguitar 15 ans Il y a

    j’avais craqué ? l’époque pour un blues sirupeux interprété par le Johnny Winter sur l’album Hey, Where’s Your Brother? (Capitol 86512) qui s’appelle Please come home for chritmas (un classique de Charles Brown)
    ça commence avec des ringing bells et il y a un solo de sax de Edgar…

    Bells will be ringing this sad sad news
    Oh, what a Christmas to have the blues
    My baby’s gone I have no friends
    To wish me greetings once again
    Choirs will be singing Silent Night
    Christmas carols by candle light
    Please come home for Christmas
    Please come home for Christmas
    If not for Christmas by New Years night
    Friends and relations
    Send salutations
    Sure as the stars shine above
    But this is Christmas
    Yeah, it’s Christmas my dear
    It’s the time of year to be with the one you love
    So won’t you tell me
    You’ll never more roam
    Christmas and New Year
    Will find you home
    There be no more sorrow
    No grief and pain
    And I’ll be happy, happy, once again
    Oh, there be no more sorrow
    No grief and pain
    And I’ll be happy, Christmas, once again

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?