French Blues

Default Icon

Bloosers – Bloosers – BOR002 – Gazoline Association 2001
Il y a quelque temps, je vous parlais des Bloosers que j’avais vu en concert à “La Scène”.
J’avais déclaré à l’époque qu’il ne manquait plus à ce sympatique combo de la région parisienne que ce maudit premier album. M’ont-ils entendu ? non… tout le mérite leur en revient car ce maudit Cd a vu le jour et ils me l’ont gentillement envoyé pour voir ce que j’en pensais.
Composé essentiellement de reprises, l’album laisse entrevoir malgré tout, deux compositions “Baloogie” en intro et surtout “Case Closed” signée Rémi Parisse et Rodolphe Dumont respectivement chanteur et guitariste du groupe. Rémi est sans aucun doute un vrai chanteur, quelle chance pour un frenchy ! il assure l’homogénéité de l’album ce qui permet de varier un répertoire de grandes signatures : Milburn, Bartholomew, Jacobs, Dixon ; Un répertoire que les Bloosers nous servent sur un shuffle texan brulant.
Le batteur Guillaume Kissel et le bassiste Pascal Lefevre en sont les principaux artisans, un sans faute, ici ça crépite ça ne martelle pas. On peut parier que ces deux là donneront des fourmis dans les jambes des demoiselles qui auront la chance de les écouter ha ha ! prépare tes boogie schoes baby !

Côté solistes Rodolphe et l’harmoniciste Marc Schaeller donnent eux aussi le meilleur de leurs âmes qu’ils auraient bien vendues au diable (les clichés ont la vie dure). Comment expliquer sinon des sons d’harmo et de guitare aussi chauds, une domination de la technique et une belle maîtrise de la saturation.

Côté invité, le mystérieux Bala Pradal accompagne au piano le groupe tout au long de l’album avec un gros feeling sur “Bad Bad Whisky” un de mes titres favoris et surtout un grand numéro sur “Don’t want no woman” ; quand tout le groupe fait un clin d’oeil au Jazz.
On retrouve également deux fines gachettes de la six cordes en la personne de Philippe Fernandez qui enflamme un Joyeux “Sick and Tired” et Pascal Swampini qui ne refuse jamais un duel original sur “I’m gonna love you” un des autres hits de l’album.

Je dois vous l’avouer, les Bloosers m’ont bien blousé. Quel album !!! Un travail de pro qui supporte la comparaison avec des noms prestigieux que je ne citerai pas ici de peur de choquer les âmes sensibles ou ceux qui pensent encore que le blues français n’existe pas.
Ah j’allais oublier de vous parler de la superbe pochette du Cd qui enveloppe parfaitement les 14 titres irréprochable de ce “maudit” Cd… En deux mots “La claque” et attention chez Docteur Blues on ne cire pas les pompes c’est pas le genre de la maison alors écoutez les, ils le méritent !

écouter un titre de cet album sur Docteur Blues juke box

Docteur Blues

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?