Dimanche matin d’un chic type…

Aerosmith ¯ Honkin On Bobo
Il vous est déjà arrivé, j’en suis persuadé, de vous lever le dimanche matin, trop tôt, sorti du lit par les reproches sarcastiques de votre compagne. Insidieusement et sous prétexte de vous faire payer votre escapade entre copains de la veille, elle vous oblige à prendre en main ce pauvre aspirateur sur lequel vous aviez pris soin de coller un autocollant Marshall pour faire plus vrai.

Vous invoquez, en tentant de l’apitoyer, que vous avez la chronique du dernier Mel Brown à taper et que la chose est pour le moins ardue. ELLE n’entend rien…
Baissant les épaules, vous démissionnez et d’un geste rageur vous empoignez le cordon du satanique engin que vous allez transformer bien vite en guitare électrique… Avec votre carabinée gueule de bois, vous vous demandez ce que vous allez bien pourvoir mettre sur la HiFi pour couvrir le moteur de l’aspiro et vous remettre les idées en place. Il vous faut un truc simple et direct !

En vous grattant le cuir chevelu, vous vous apercevez qu’il vous manque un disque, ce disque justement ! Bien sûr vous aviez déjà pensez à ce bon vieux Pat Travers et son Blues Tracks mais il est déjà usé, pas très frais et avec l’état de votre foie, faut pas trop pousser !

Alors, par chance, vous venez de recevoir d’un de vos bons amis (ceux de la veille) un exemplaire du p’tit dernier de ces vieux fous d’Aerosmith.
Le vertige vous prend et vous replonge aussi sec dans une délinquance juvénile. Alors avec courage, vous appuyez sur le starter et aspirer autant que vous pouvez, grattant le tapis sur les accords du premier titre « Roadrunner », Quelques fois devant le miroir vous entrez en transe en mimant Tracy Bonham hurlant au micro.

Les titres s’enchaînent, c’est plaisant, 12 titres rendus dans un bon esprit. Il y a même de bonnes surprises comme le « You Gotta Move » requinqué, et une composition « The Grind » qui colle parfaitement à la track list.

Alors, arrêtez l’aspiro ! Et passez un bon moment sans vous préoccuper des voisins de palier et assurez vous un dimanche ambiance Hard Blues à vous réveiller les papilles…

Docteur Blues

à noter : une édition limitée est livrée avec un porte-clés harmonica, avis aux collectionneurs…

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?