Dawn Tyler Watson et Candye Kane, live au One Way Café

Chroniques de concert

Dawn Tyler Watson & Paul Deslauriers, le 8 Octobre 2007
Le One Way avait eu l’astucieuse idée de programmer Mesdames Dawn Tyler Watson et Candye Kane à quelques jours d’intervalle. Le projet s’est avéré excellent tant la personnalité et le registre des deux protagonistes semblent être à l’opposé. Dawn Tyler Watson se produisait en duo avec Paul Deslauriers (ex Black Cat Bone) dans un registre acoustique. Bonne idée s’il en est, car cela permettait de trancher avec le son électrique que propose Paul depuis de longues années. Disons le tout net, nous préférons l’entendre dans ce registre que lorsqu’il s’adonne à un blues pêchu et démonstratif. La personnalité même des deux artistes permet un assemblage qui s’accorde parfaitement. Née en Angleterre mais ayant grandi dans la province de l’Ontario, Dawn dispose d’un répertoire pouvant osciller entre Blues, Jazz, Folk et elle fût dans un passé récent plusieurs fois nominée et récompensée de divers trophées. Au vu du spectacle proposé on peut dire qu’elle a encore énormément progressé au chant, elle dispose également de qualités naturelles pour impliquer le public et aussi de parfaitement maîtriser la scène, sans en faire trop.
Dawn et Paul qui viennent d’enregistrer un disque en duo, ont conjugué d’anciens titres à de nouvelles compositions sans oublier d’excellentes relectures (SRV et Steve Earle). Mention à « Why », « Wiggly Fingers », « Going to California » et l’ancien « Cigarette ». Une réussite totale tant au niveau du chant que de l’accompagnement.


Candye Kane and the Kane’s Band

Trois jours plus tard, c’était Candye Kane qui était sur la scène du One Way. Il ne fallait pas arriver trop tard, sous peine de rester dehors. Le public était partagé entre habitués, motards et aussi une grosse présence d’américains, une heureuse surprise. C’était le Kane’s Band qui ouvrait les hostilités avec un morceau de West Coast, la plantureuse chanteuse prenait possession de la scène ne laissant pas son ensemble terminer son titre. Elle avait visiblement hâte d’en découdre. Si certaines chansons figurant dans ses disques peuvent paraitre discutables, avec des textes à tendance provocatrices de pacotille, c’est sur scène qu’elle se montre en général à son meilleur niveau. Candye aura cumulé d’anciens titres « Mistress Carmen », « Swango », « Everybody Needs Love » à de nouvelles compositions figurant sur son tout récent album comme « Back With My Old Friends », « My Country Man » « I’m Lucky ». Elle aura chanté durant 2 heures sans interruption, s’essayant de présenter ses titres en français ou à discourir avec humour avec une partie du public.

Kingbee

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?