Cognac Blues Passions 2010… encore et encore

Cognac Blues Passions du 27 juillet au 1er août 2010
“La 17e édition de Cognac Blues Passions est un carnet de voyage aux mille nuances qui se dévoile aux festivaliers en notes successives et subtiles”. C’est par ces mots que Michel Rolland, directeur du festival, résume la programmation du prochain rendez-vous… Comme chaque année beaucoup de choix pour les festivaliers qui devront s‘organiser et prévoir un itinéraire rythmé à la double croche …
Je vous propose de partir sur la piste du Petit Docteur Blues Futé… Nous commencerons par les instruments. Honneur au Ukulélé, qui aura la part belle cette année avec la venue de l’étonnant Jake Shimabukuro (Hawaï), le dieu du Uke, sa version de « while my guitar gently weeps » a été vue 5650254 fois sur youtube, c’est dire… la spécialité de Jake des reprises improbables de grands titres de l’histoire de la musique pop, il repousse les limites de l’instrument, Il joue sur un ukulélé ténor Kamaka créé sur mesure, rien ne l’arrête, programmé en levé de rideau à Jarnac, c’est déjà un rendez-vous à ne pas manquer.

Pantruche Poulette & The Pikle Pikers
Pantruche Poulette & The Pickle Pickers, backstage au Tremplin Blues sur Seine 2009

Autres temps, autre mode du Ukulélé avec Pantruche Poulette & The Pickle Pickers, drôle de nom !… Dédé la chanteuse a illuminé par sa présence le dernier Tremplin Blues sur Seine ce qui lui a permis de venir présenter avec ses deux compères leur répertoire musical des années 30, 40 dans les rues de Cognac. C’est sa voix délicieusement nasillarde qui nous transporte, son charisme également quand elle interprète ses rengaines les yeux perdus au dessus du public… Ils nous promettent un dépaysement total de genre et d’époque… Fats Waller, Annette Hanshaw, Bessie Smith, Memphis Minnie seront au répertoire.
Autre Ukulélé autre pays, avec Veronica & the red Wine Serenaders, encore un drôle de nom, mais une visite sur leur site nous les présente en amateurs de jolis flacons, prêtant au vin la connivence nécessaire pour partager un moment grâce ! Veronica nous arrive en voisine d’Italie. Après s’être frottés au folk, à la soul, au rhythm’n’blues et au jazz, The Red Wine Serenaders croisent les genres du blues, du « ragtime » au « jug band ». Ce qui n’est pas pour nous déplaire à la rédaction de Docteur Blues. Comme ceux de Pantruche Poulette les concerts auront un petit air de cabaret façon Prohibition ça tombe bien à Cognac ;-).

Côté tambours :
la venue du nigérien Tony Allen, ne laissera personne indifférent et aiguisera votre curiosité, personnalité de renommée mondiale de l’afrobeat, il a passé une dizaine d’années aux côtés du grand Fela Kuti. un événement pour ceux qui ont connu les grandes heures du jazz fusion des années soixante-dix.

Voix et guitare :
Alors vous allez avoir le choix, en tête de liste je placerai les Scrapomatic. Le guitariste Paul Olsen et le chanteur Mike Mattison (chanteur du fameux Derek Truck Band) forment un duo actif et inventif. Le blues classique qu’ils déclament est teinté d’originalité. Que ce soit, leur sublime interprétation de « Tupelo Honey » de Van Morrison ou qu’il s’agisse de leur propre répertoire, il émerge des concerts de Scrapomatic une atmosphère authentique, digne des blues originels. Ils pourrons rappeler à certains fans des Little Feat, plus qu’un courant musical, (au côté de The Bridge, et Derek truck band) il est temps pour vous de revoir vos références en matière de musiques actuelles…

Harmonica Guitare :
Sans hésitation, c’est les Honeymen qui seront à surveiller de près, les frères Jazz dont la réputation n’est plus à faire seront au rendez-vous, en compagnie de Vincent Bucher, et Mig Toquereau à la basse (pour moi un des meilleurs bassistes de blues français) je ne me suis pas remis de leur dernier CD, « High Rise Ferver » la piste 5 “Down the Road” file le frisson, très bon blues en ambiance…
Lire la chronique du kingbee :
Honeymen – High Rise Fever
Huitième album pour les Bretons et on peut dire, dès la première écoute, que les frères Jazz ne changent pas leur fusil d’épaule, restant dans la même lignée que leurs précédentes galettes. Alors que certains bluesmen semblent s’occuper bien plus des modes, des tendances ou du « mouv » à suivre, dans des tentatives de vente aussi puériles que cupides, les Honeymen ne troquent pas leurs chemises et restent fidèles à un blues bien baveux, brut de décoffrage, bien éloigné des étiquettes. (lire la suite)

Guitare/Batterie :
Reformation de ligue dissoute, vous tendrez une oreille attentive aux concerts des Freaktone. Duo constitué de Vincent Pollet-Villard et Alain Baudry, des anciens du groupe Mudzilla, (leur album référence Zooziana est resté dans les mémoire des aficionados de musique louisianaise. Toujours inventifs, ça décloisonne à mort… Amoureux de la belle Louisiane vous ne raterez pas la bande à Fabio Izquierdo, les Flyin’ Saucers sont de retour ils auront pour mission d’animer les nuits chaudes du Blues des Anges… Ils nous promettent des surprises, je crois qu’on peut leur faire confiance, the place to be !
Encore une surprise très attendue, celle que l’on surnomme déjà la « petite belge », Gaelle Mievis, vous fera profiter de son folk aérien rempli de guitares acoustiques, un ovni de charme dans la programmation de ces Blues Passions.

Il se passera forcément quelque chose aux concerts de Pascal Fouquet et Thomas Troussier au sein des Boogiematics ils seront accompagnés par la charmante Tia, tous les trois nous proposent un retour aux sources… Les gigs des A Project, le power trio de Thierry Anquetil sera à surveiller comme le lait sur le feu, imprévisible façon Otis Rush, Thierry peut vous coller des frissons et ne pas vous lâcher ou encore Loretta and The Bad Kings, un combo regroupé autour de la chanteuse/harmoniciste Loretta, elle possède un joli brin de voix, très expressive faite pour le Blues, on retrouve autour d’elle Guillaume « Mig » Toquereau à la basse et un certain Anthony Stelmaszack à la gratte, du blues du blues du blues… avec également Watermelon Slim, personnage hors norme, vétéran du Vietnam, survivant à une sévère crise cardiaque, bavard, il vous racontera son histoire autour d’un blues rugueux et authentique.

Voilà pour cette petite sélection 2010 orientée Off, si votre soif n’est pas étanchée rendez-vous sur le site du festival pour découvrir le reste de la programmation et ses têtes d’affiches …

www.bluespassions.com

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?