Bon sang ne saurait mentir.

Le dernier SHOOTER JENNINGS s’appelle “FAMILY MAN” et c’est une merveille. Dix titres du calibre de ceux que Steve Earle s’arrachait des tripes à l’époque de “COPPERHEAD ROAD” voir de ” THE HARD WAY”…bref pas de la came pour petits garçon. C’est sorti sur BLACK COUNTRY ROCK. Sinon autour de la même table ou tout se joue cash, IAN SIEGAL & THE YOUNGEST SON nous balance “THE SKINNY” distillé dans le Mississipi avec entres autres les fistons KIMBROUGH, BURNSIDE et DICKINSON. Onze titres…sueur, gnole et sirop de rue à même le goulot.
Du raide mais j’y reviendrai parce que même deux mois après l’avoir dégotté au M&M sur Carnaby ça brûle encore. Face à ça il y aussi le coffret sur le FEELGOOD période WILCO…mais en existe t’il une autre? Suffit de regarder “OIL CONFIDENTIAL” de JULIEN TEMPLE, ce mec enterre tout le monde de folie, d’émotion, de fureur et d’intelligence gratte en pogne mais ça on le savait mais aussi quand il parle. Donc en plus des trois albums il y aussi leur concert à Vauxhall…chez eux et surtout devant leur public. Ils sont intouchables. Passer avant eux il y a pas du en avoir beaucoup quand à ceux qui s’y sont risqués après…sont plus là pour le raconter. Sinon j’espère que vous avez put choper le concert de NILS LOGFREN…ça aussi c’est du sans ordonnance.
So Long Buddies!

 

les 5 derniers articles de paco

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?