Bluesin’ by the Bayou

Bluesin' the bayou

Bluesin’ by the Bayou • Ace Records
Après « Boppin’ by the Bayou », «Boppin’ by the Bayou Again » et « Rhythm n Bluesin by the Bayou », voici le quatrième volet publié par le label anglais Ace consacré à la musique louisianaise. Ce nouveau volume fait la part belle aux productions de JD Miller et d’Eddie Shuler, les deux principaux artisans et producteurs de l’âge d’or du Swamp Blues. Impossible de se tromper, dès les premières notes, on reconnait la marque de fabrique des singles Excello : rythme paresseux et nonchalant, vocal rocailleux et nasillard, harmonica plaintif à la limite pleurnichard, accompagnements squelettiques et riffs de guitares obsédants mais capables de fulgurances flamboyantes. Du low down blues bien moite, celui qui vous prend à la gorge et aux tripes et dont on ressort trempé, comme si on était happé par une horde furieuse de poissons-chats ou de crapauds- buffles.

Le compilateur propose 28 titres, dont une douzaine d’inédits et quelques alternates rares, en provenance des labels Excello, Zynn, Rocko, Folk-Star, Rocket et T-Bird. En clair les labels des deux producteurs blancs précités. Le label nous glisse ici quelques uns des représentants les plus populaires du Swamp : (par ordre d’apparition) Silas Hogan, Slim Harpo, Lazy Lester, Lightnin’ Slim, Jimmy Anderson et Lonesome Sundown.

Ace prend également soin d’incorporer de nombreux seconds couteaux, n’ayant parfois enregistré que deux ou trois singles : Joe Rich, Jimmy Dotson (guitariste mais également batteur de Silas Hogan), Mr. Mojo, Blues Boy Dorsey, Joe Mayfield, Boogie Jake, Honey Boy Allen, Talton Miller (il gravera sous le nom de Tal Miller pour Goldband et Hollywood Records), Left Hand Charlie (il enregistrera pour JD Miller sous le nom de Blue Charlie), Leroy Washington, Sylvester Buckley (harmoniciste de Silas Hogan et également en session pour Slim Harpo) et Johnny Sonnier (à ne pas confondre avec son homonyme cajun).

Mais que serait une compilation dédiée à la Louisiane sans un ou deux titres de zydeco ? Sans doute comme un Bloody Mary Cajun sans poivre de Cayenne ou extrait de poisson. Clifton Chenier avec « Worried Life Blues » interprète une merveille de zydeco blues. Thaddeus Declouet, un accordéoniste méconnu, natif de Lake Charles n’a qu’une poignée de titres à son actif, via Eddie Shuler. Aperçu au Ponderosa Stomp en 2010, il semble être toujours actif, jouant dans sa maison ou lors des piqueniques du dimanche alors qu’il doit approcher les 85 balais. Ace nous offre ici deux de ses titres. Boozoo Chavis complète la partie zydeco avec « Forty One Days », titre enregistré lors de la même session que le fameux « Paper In My Shoe », alors que l’accordéoniste était …disons loin d’être â jeun.

Pas question de détailler les 28 plages de « Bluesin’ by the Bayou », il s’agit de Swamp Blues à 80%. Contentons nous de dresser un Quintet dans le désordre (mêlant curiosité, rythme et rareté) : Johnny Sonnier interprète « Slow Walking Fever and The Asiatic Flu », une  parodie du « Rockin Pneumonia And The Boogie Woogie Flu » de Huey « Piano » Smith dans un délire total (peut être une fin de séance) avec la participation de Lightnin Slim, Lazy Lester, Sonny Martin et Vince Monroe (alias Mr Calhoun).  « They Say The World Loves A Lover » un swamp blues inédit de Mr. Mojo dont le répertoire se situe à cheval entre Lonesome Sundown et Clarence Edwards.  Ne pas placer une ballade louisianaise dans ce Quintet pourrait passer pour incongru. C’est chose faite avec Joe Rich  présent sur deux ballades tirées d’un single T-Bird. Talton Miller avec l’inédit « Long Journey (Life’s Blues) » vient s’intercaler dans cette arrivée. Enfin comment ne pas citer l’alternate inédite de « That’s Alright » un rockin blues de Slim Harpo (certains pourront y voir là un parti pris difficilement discutable).

Afin d’être complet, signalons que cette compil est agrémentée d’un excellent livret de 16 pages illustrées d’une dizaine de photos  et de quelques rondelles de 45 tours. Cerise sur le gâteau,  Ace déclarait avoir mis la main sur une centaine de titres. Espérons que d’autres rééditions soient publiées par le label.

Retrouver le disque sur le site Ace Records

 

Le Kingbee

 

 

 

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?