Blues Rules Crissier Tour 2013 une étape à la Flèche d’Or le 1er juin !

Infos & dates des concerts

Vous êtes amateur de blues du delta ! Vous avez constaté ces dernières années le renouveau du blues dit des collines. Como, Senatobia, Clarsdale, Chulahoma vous sont connues non seulement parce qu’Alan Lomax a navigué dans ces localités sur plus de quarante ans à la rencontre de musiciens du cru mais aussi parce que ces dernières années, de nombreux musiciens perpétuent la richesse du répertoire local. (J’en profite pour vous recommander l’excellent bouquin “Le pays où naquit le blues” traduit par Jacques Vassal et paru aux éditions les Fondeurs de briques, qui regorge d’anecdotes qui mettent en perspective le blues rural dans le sud raciste des années de la ségrégation raciale)
Vous avez apprécié le travail effectué à la suite et en parallèle d’Alan Lomax par David Evans qui pendant des années a, à son tour, collecté et essayé de populariser les derniers bluesmen de ces régions (Junior kimbrough, R.L. Burside, Robert Belfour)
Vous ne vous êtes pas bouché le nez à la vue d’un disque de Fat Possum, de Hillgras bluebilly Records ou autres labels mississipiens actuels.

Depuis des années vous avez non seulement laissé tomber les œillères des puristes du blues pour qui un bluesman du Delta ne peut être qu’un bluesman mort enregistré sur les disques Classic ou mieux Smithsonian Folkways.
N’ayant cure de ces tristes sires, vous vous êtes ouvert à la nouvelle représentation de cette musique que ce soit les différentes souches de Kimbrough ou de Burnside de la deuxième ou troisième génération mais aussi de musiciens plus jeunes, soit de la région (Kenny Brown, Jimbo Mathus, Alvin Youngblood Hart, North Mississippi Allstars) soit venus au fil des ans apprendre auprès de leur glorieux ainés (Eric Deaton) dans les années 90 et qui sont restés dans l’esprit de de ce qu’il est aujourd’hui couramment convenu d’appeler la musique du Hill Country Mississippi.

Parfois vous vous êtes encanaillé à écouter de jeunes pousses rockeuses qui prétendent poursuivre l’œuvre de leurs ainés dans des dérivés musicaux qui conduisent les puristes, la bave au lèvres, à hurler : “Vade retro Satanas” aux noms de John Spencer Blues Explosion, White Stripes, Black Keys ou autre Mississippi Mudsharks, quelle que soit la reconnaissance que les professionnels accordent à ces trublions.

Cette musique bleue a trouvé en Europe un excellent théâtre pour s’exprimer ces dernières années en terre neutre, à Crissier à côté de Lausanne.
A l’instar des nuits de l’Alligator, parisiennes à l’origine et qui se sont de plus en plus décentalisées en multipliant les étapes régionales, cette année pour sa quatrième édition le festival de Crissier se décentralise et s’internationalise avec deux étapes, une italienne à Rome le 2 Juin et surtout pour ce qui nous concerne à Paris le 1er Juin, à la Flèche d’or.

Au programme à Paris trois types de musiciens représentatifs de l’esprit de Crissier (je renvoie les mordus à la lecture du dernier numéro d’ABS Magazine où un article est consacré à ce festival qui ose se renouveler dans un excellent esprit et une grande convivialité)
En tout premier lieu Robert Belfour. Aujourd’hui agé de 73 ans, représentant de cette génération qui a appris au contact dans sa jeunesse de Syd Hemphill ou de Otha Turner. Comme nombre de ces “jeunes pousses”, la vie a contrarié son expression artistique : au décés de son père à 13 ans il met toute son énergie à seconder sa mère pour subvenir aux besoins de la famille. Se mariant en 1959 il se déplace à Memphis où pendant 35 ans il travailla dans la construction. Ce n’est que dans les années 80 sur l’insistance de sa femme Noreene, qu’il se produit occasionnellement sur Beale Street. Sa rencontre avec David Evans va lui ouvrir de nouveaux horizons à commencer par la publication de huit chansons sur l’album compilation The Spirit Lives On, Deep South Country and Spirituals in the 1990s. Suivront en 2000 et 2003 deux albums chez Fat Possum et de nombreux concerts dont le dernier à Paris en septembre 2007 !

En second, dans l’esprit de fidélité aux anciens sera présent Lightnin’ Malcolm. Ce costaud blond a fréquenté les familles Burnside et Kimbrough dès les années 90 et au fil du temps a accompagné Jessie Mae Hemphill, T-Model Ford, entre autre. Deux disques en compagnie de Cédric Burnside, petit-fils de R.L avec en prime un passage à Cognac en 2009, d’autres accompagnements de grandes pointures comme Hubert Sumlin ou dernièrement avec les North Mississippi Allstars des frères Dickinson. Un album sous son nom en 2011 Renegade en compagnie de Cameron Kimbrough. (un nouvel album est en gestation prolongée depuis quelques temps !) Tout cela pour montrer que les projets autour de sa personne ne manquent pas et que Lightnin’ Malcolm ne chôme pas !

D’autres qui ne chôment pas, ce sont les deux membres de Left Lane Cruiser, Freddick Joe Evans IV à la slide guitar et vocals et Brenn Beck à la batterie et diverses percussions, harmonica et backing vocals. Leur punk blues d’origine basé sur du blues rural du Nord Mississippi s’est teinté de hillbilly (nul n’étant parfait ils sont tous les deux blancs !) voire de rock brut sans jamais perdre de vue les rythmiques nécessaires à un bon groove. Quatre albums sous leur nom un cinquième augmenté de James Leg et d’Harmonica Shah intitulé Painkillers (où les covers vont de Hooker à Kimbrough, de Hound Dog Taylor à Hendrix et de Robert Johnson à Led Zep ou Rolling Stones).

Alors, si vous n’avez pas peur de voir des djeuns s’adonner à une approche de la musique bleue, si vous pensez que le bleu mississipien peut s’adapter à toutes les évolutions musicales qu’il a créées et portées à sa suite, si vous pensez que blues ne rime pas avec naphtaline, cette soirée est pour vous !

Serge Sabatier

 

les 5 derniers articles de Serge Sabatié

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?