Avec Mathieu Pesqué aux Cognac Blues Passions 2008

Interview

Timide et réservé, il a encore du mal à se confier. La vague folk du Sud-Ouest dont il est un des jeunes représentants sera peut-être une des prochaines surprises des années à venir… Loin des tendances, Mathieu Pesqué reste attaché à ses racines musicales Blues, Bukka White ou Skip James… Le jeune homme écoute également Kelly Joe Phelps, Neal Casal… des musiciens qui ont du style. Comme eux, il aime se produire en solo, c’est comme ça que je le découvre dans une ruelle de Cahors pendant le festival 2006. Ensuite, je le croise au Tremplin Blues sur Seine 2007 où lui est décerné le prix acoustique ce qui lui vaut une wild card pour le Cognac Blues Passions 2008. Le rendez-vous est fixé pour un bref interview au bar du Tonic Day juste avant son départ pour Pau, sa ville natale.


Mathieu Pesqué, Cahors Blues Festival 2006


Sur la scène du Tremplin Blues sur Seine en 2007

C’est justement à Pau, au début des années 2000 que Mathieu connaît les grandes heures de la Cantina où les jams endiablées animées par Nico Wayne Toussaint vont lui mettre le pied à l’étrier. Ensuite, il accompagne Franck Blackfield pendant un triolet d’années… Mais c’est seul qu’il façonne son style… Mathieu a tous les atouts en main : une belle technique de slide, un picking expressif et surtout ce qui marque au cœur, une voix pleine et mature.
Il est assez satisfait de ses 2 concerts à Cognac même si le dernier a été écourté par une méchante averse… Pour l’occasion il est accompagné par l’harmoniciste Roll et par Elliot, une amie de fac, chanteuse pleine de talent à découvrir absolument : http://www.myspace.com/elliotco

Peu motivé par un travail alimentaire, la musique est pour lui un défoulement, il aime faire partagé ses compositions dans lesquelles il raconte le monde qui l’entoure, il observe et retranscrit simplement… Mathieu prépare de nouvelles compositions dans son home studio, cinq, six titres sont déjà dans la boîte, il espère bien sortir quelque chose avant la fin de l’année. Les projets ne manquent pas, : « J’aimerais me produire en groupe tout en gardant une ambiance intimiste qui me convient. Je voudrais aussi trouver un agent pour s’occuper de la promotion et du management, c’est la partie la plus difficile… »

Côté guitare, Il a enfin trouvé sa nouvelle compagne, : « je me suis offert une Martin HD 28 que j’ai équipée d’un micro rosace Fishman Rare Earth ce qui me permet de conserver les belles basses affirmées de la dreadnought… »

Il aime aussi trainer sur la côte atlantique, le pays basque, terre d’accueil de musiciens folk, il cite avec admiration Fabien Duclerc. http://www.myspace.com/fabienduclerc

Son meilleur souvenir de Cognac 2008 : « t’imagines : il y a trois ans je découvre les disques de Greg Brown, et aujourd’hui je le croise dans la rue en France… à Cognac… c’est incroyable »

Vous pourrez découvrir Mathieu Pesqué lors du prochain Blues Sur Seine :

  • 8 novembre 2008, 20:30, La Grange à dîmes Ecouen (Val d’Oise)
  • 10 nov.novembre 2008, 20:00, Festival Blues sur Seine Magnanville (Yvelines)

Plus d’infos : http://www.myspace.com/mathieupesque

Jérôme Travers

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

1 Commentaire
  1. Jipes 11 ans Il y a

    Du tout bon ce jeune artiste a bien du talent et on entend oh combien comment il a absorbé le style de Kelly Joe Phelps des années slide guitar (il n’en joue quasiment plus car il s’est tourné vers le fingerpicking) Je lui souhaite un très bel avenir et j’espère pouvoir l’applaudir sur scène très bientôt !

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?