The Washboard Sam Collection

Les Disques

Washboard Sam • The Washboard Sam Collection 1938 – 53 • Acrobat Music
Robert Brown, plus connu sous le nom de Washboard Sam, est né en 1910 à Walnut Ridge (Arkansas). Il s’établit vers Memphis (Tennessee) où il évolue comme musicien de rue en compagnie de Sleepy John Estes ou d’Hammie Nixon. Il se produira ensuite au côté de Sonny Boy Williamson I. En 1932, il part s’établir à Chicago où il se lie d’amitié avec Big Bill Broonzy qui lui permet d’enregistrer pour Bluebird, filiale de RCA Victor, ou Vocalion.

Il sera l’un des rares musiciens à jouer du washboard (planche à laver) mais surtout à enregistrer avec cet instrument de façon commerciale. Entre 1935 et 1949, Washboard Sam va enregistrer pas moins de 160 faces. Parmi les musiciens qui vont l’accompagner, on retrouve outre Big Bill Broonzy, le guitariste Wil Lacey, les pianistes Memphis Slim, Roosevelt Sykes et Willie Dixon.

Le répertoire de Washboard Sam va du Jump Blues dansant, inspiré des orchestres de Swing, au blues lent. De 1935 à fin 40, il sera l’un des musiciens les plus populaires de Chicago et aura marqué de son empreinte le son Bluebird, label pour lequel il sera un gros vendeur. L’atout principal de Washboard Sam résidait dans une voix riche, puissante et particulièrement rugueuse bien mise en valeur par son washboard, instrument qui lui fournissait un accompagnement solide. Remarquable et original compositeur, auteur de blues souvent cyniques et impertinents, il aura délivré de très belles pièces : « Didding My Potatoes », « I‘m Not The Lad » ou « I’ve Been Treated ».

Déjà réédité sous plusieurs formes (vinyl ou cd), le label anglais Acrobat sort un joli coffret de 3 cds, contenant pas moins de 75 titres regroupant une partie de son œuvre avec des faces Bluebird, RCA Victor. Le compilateur agrémente son coffret de 5 titres Chess qui figuraient sur le Lp « Big Bill Broonzy & Washboard Sam » (Chess 9251).

Cette magnifique œuvre reflète parfaitement l’importance de Washboard Sam sur le blues de Chicago des années 30 à 50 dont il fut l’un des fers de lance.

A partir des années 50, Washboard Sam connaitra le déclin, incapable de suivre le goût du public qui voulait écouter un blues plus puissant et électrique. Malgré l’insistance de Memphis Slim ou Willie Dixon, il ne prendra pas le wagon du Blues Revival. Si vous ne possédez pas de disque de ce bluesman, ce coffret vous permettra d’apprécier à sa juste valeur ce musicien, pilier du blues entre les deux décades d’avant guerre et future grande figure du Chicago Blues.

 http://acrobatmusic.net

Henri Mayoux

 

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?