The Lilix and Didi Rock Band

Default Icon

The Lilix and Didi Rock Band • Autre chose à faire le soir • autoproduit
Moi, quand j’avais 12 ans, je m’ produisais devant l’armoire à glace de ma grand-mère après lui avoir emprunté son ballet à paille de riz en guide de Stratocaster. Je me souviens c’était l’époque du riff de Tout tout pour ma chérie ma chérie de Michel Polnareff. J’eus aussi ma période batterie fabriquée de barils de lessive et cymbales de couvercle de faitout… Aujourd’hui en 2014, on peut avoir une douzaine d’années et ne plus se contenter de mimer ses guitar-heroes devant un miroir mais bien de faire comme eux et monter sur scène comme une grande… La preuve !

L’idée « simple » de départ : il est plus évident pour un jeune de pouvoir se produire sur un terrain de foot tous les dimanches que de monter sur scène pour jouer de la musique devant un vrai public. Ok, il existe les kermesses, les spectacles de fin d’année scolaire. Alors que grimper sur les planches qui suintent de sueur et vivre ces instants live qui vous foutent le frisson : Non ! Ça, c’est juste le pari de l’association PEDAGOSIC qui accompagne Alix et Elodie, 24 ans à elles deux, dans l’aventure du Lilix & Didi Rock Band.

Les deux poupées, sous la férule à six cordes de leur prof Lionel Riss (Mooonshiners), ont déjà une bonne vingtaine de concerts au compteur et pas des moindres puisque le Lilix & Didi Rock Band a déjà ouvert pour Jimmy Burns, Neal Black, Didier Wampas… Alors forcément, la suite logique, la sortie d’un Cd 10 titres Autre Chose à Faire le Soir disponible sur le site de l’association, ou carrément en digital sur Itunes.

De l’écoute de ce patchwork de compositions et reprises rock traduites en français, on retiendra la belle réussite de « Life By The Drop » qui nous renvoie à ce qu’on a de plus cher : le partage d’émotion… Le tube « J’ai Avalé Une Mouche » ah, je n’arrive pas à me défaire de cette bestiole qui m’ tourne dans la tête, et qui me fait bien marrer quand j’entends Didier Wampas chanter le mot « vélo » à la manière d’un Bourvil. Yes of course, oui madame, Didier est invité à faire la guest, des fois, j’ai envie de crier pistonnées, va… quand je repense à mes barils de Lessive, moi …

Les trois derniers titres qui ferment cette petite réussite, sont des extraits du concert du Radazik dont le remarquable « Confortably Numb » rien que les Pink Floyd et, cerise sur le cup-cake, ce bon vieux « Caroline » des Status Quo, qu’est-ce que j’aime ce titre ! Alors là, je dis merci les filles et je crois bien que vous n’avez pas fini de vous brûler les doigts sur les cordes de basse ou de vous faire des ampoules à taper sur vos fûts. Et je me dis que vous avez autre chose à faire le soir que vos devoirs d’école parce que demain « ya concert ».

Et moi, je me dis que j’aurais bien aimer avoir un prof comme Lionel… Tiens, j’aurais pu faire Johnny Allumé comme métier.

Alors achetez ce disque et soutenez ce genre d’initiative qui nous fera oublier qu’on est nul en Rock et bon en math.

http://www.pedagosic.fr/index.html

Jérôme Travers

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?