Spoonful

Default Icon

Spoonful – A Change of Heart – autoproduit Spoon’Prod
Comme le déclarait, Jean-Luc Ponty, dans les colonnes de Libé cet été : « Un vrai musicien doit être capable d’absorber toutes les influences des générations précédentes » … Besoin de preuves ! Voilà un ensemble de jeunes musiciens normands, un petit bonheur, qui démontre sans discussion le discours de Maître Ponty.
Aux antipodes du blues qui sent mauvais, Spoonful propose une carte digne d’un trois macarons au Michelin. Tout juste sortis de l’adolescence et d’un apprentissage Blues de cinq années, Ces musiciens, fans de black-music, jouent sans concession et sans complexe une Soul-funky pleine de saveur aux arômes captivants. C’est à grandes cuillerées que je l’ai dégustée pour vous.

Loin de jouer la facilité, le band sait se mettre en danger. Où d’autres s‘enlisent dans de mauvaises imitations et d’énièmes redites, Spoonfull avance, l’arrivée d’un duo de cuivres : trombone et saxophone permet de découvrir de nouvelles voies et d’explorer de beaux espaces d’expression.
Outre le talent de cette troupe, il ne faut pas ignorer tout le travail technique qui permet une telle aisance. C’est vrai, ça semble si simple, si facile. Cette aisance leur a ouvert les portes de la sélection des Vieilles Charrues 2007, (belle trajectoire depuis le tremplin Blues sur Seine 2004 !). Chez les Spoonful, on ne joue pas du blues au kilomètre, Spoonful c’est la couleur, une bouffée d’oxygène.


Igor Pichon ne manque pas de charisme : impressionnant à la guitare
et au chant

Spoonful Spoonful Spoonful Spoonful

Il y a quelques temps, Spoonful avait déjà tester la production d’un premier six titres encourageant. Mais unis pour le groove, dans la tourmente des concerts, sous la houlette de Gilles Delagrange, batteur locomotive-volontaire, et d’Igor Pichon guitariste-chanteur surdoué, Ils enregistrent « A Change of Heart », un recueil de onze compositions originales très séduisantes. Un vrai disque plein, qui tutoie la crème de la production française.

Les influences : Sly, Prince, The Meters, sont marquées mais bien digérées, on goûte à Steely Dan par endroits. Le jeu de Nicolas Mary aux claviers et celui de Virgile Lechevalier à la basse y sont pour beaucoup : « U’ll still be my friend » emprunte la voie du Chicago Transit Authority de la bonne époque ; une excellente mise en bouche. La clavinette de « It is Hard » rappellera aussi de bons souvenirs aux anciens combattants, délicate mixture saupoudrée de chœurs doo-wap, garnie d’un sirop de distorsion sur le solo de guitare sont du plus bel effet : le plat de résistance de l’album…
Le plus surprenant est leur étonnante maturité : l’acoustique et cordes « The weather’s still fine » bouscule côté dessert : Nous raconteraient-ils déjà leurs mémoires ?

Sur scène, Spoonful jongle entre blues classiques joué avec toute l’émotion requise « Just for You » (mention spéciale à Thomas Rémondière au trombone) et leurs titres enlevés et festifs « ‘til the morning light » : un tube ! L’ensemble envoie un show dynamité apprécié pas un large auditoire ; un show qui leur permettra de conserver un souffle de liberté et de gravir d’autres sommets.

Docteur Blues

———–
www.myspace.com/spoonfulspoonful

L’album de Spoonful « A Change Of Heart » (2006) est disponible auprès de l’association Spoon’prod.
Pour cela il vous suffit d’envoyer un mail à spoonprod@aol.com avec vos coordonnées et dans le même temps d’envoyer un chèque de 17 euros libellé à l’ordre de spoonprod à l’adresse suivante:

Association Spoon’prod
5, chemin du Petit Ruet
14610 Anguerny

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?