Semaine infernale pour le King Bee à l’Espace Blues

Les concerts

Concerts de Patrice Boudot Lamot et de Miguel M
Patrice passait à L’Espace Blues ce vendredi 5 mars 2004. La représentation commençait par un titre à capella, puis une composition, après quoi Amaury Blanchard et Christophe Garreau venaient le rejoindre. Les compositions allaient se succéder, le plus souvent en français « Maman pourquoi » « Deux pièces cuisine » « Faux semblants » « N’éteins pas ». Il m’a fallu longtemps pour comprendre pourquoi Christophe G. est autant demandé. Pas de jeu de scène, pas d’esbroufes il accompagne, se met au service de la guitare de Patrice avec un groove incroyable. Le batteur, qui est une figure marquante dans le monde de la musique, servait ce soir là de batteur accompagnateur, bien dans le rythme, un peu dans le même registre que le batteur des Mojo Band vus il y a peu. Vraiment un accompagnement excellent.

Patrice reprendra un titre de Mississippi J Hurt, « Blackrat »(M.Minnie) 2 morceaux de Robert Johnson et un autre de Blind Blake. Pendant le premier set, le guitariste nous rappellera Claude Nougaro. P.B.L reprendra par la suite de nouvelles compositions qui devraient figurer sur un prochain cd. J’ai eu une préférence, ce soir là, pour la partie électrique que j’ai trouvé fluide, sobre, bien coulée et parfaitement bien ancrée dans le concept d’un trio minimaliste. Un bon récital… Un bon public et quelques invités.

Concert Miguel M Blues Band
Espace Blues — 6 mars 2004

Je n’avais pas vu Miguel M depuis quelques temps. Cette talentueuse et sympathique formation se présente sous des concepts allant du quintet à l’octet. Pour cette soirée, Miguel (chant guitare) était accompagné de Pat Machenaud (drums), Abder Benachour (bass) Fred Souche (guitare) et de Jean Claude Thyes au saxo et aux chœurs.
Le premier set commence par un morceau plutôt funky, Miguel enchaîne avec deux compositions figurant sur la dernière démo 5 titres, puis arrive une superbe version de « Five long years » de B. Guy. Ce set se termine par « Spanish Boy » et par un standart « I’m ready ».

La seconde partie commence par une composition « Indiana Blues » et là Miguel fait participer le public, parfois mis au supplice par la fantaisie de Miguel. Le Band va enchaîner avec quelques morceaux connus, en général assez rythmés et dansants, le public se prête, bon enfant, aux reprises en chœur avec parfois un peu de mal, tant parfois le tempo est effréné. J’ai noter un titre, très intéressant, « Sherman R », peut être en hommage au guitariste louisianais Sherman Robertson. On a le droit a un solo de Pat aux drums le show se terminant par un rappel d’un titre de Johnny Taylor « If you love me like you say ».

Le jeu de Fred Souche (ex bluesbreakers) est très sobre et assez subtil. On commence à bien connaître la section rythmique du band qui tourne parfois avec Fred Chapellier. A noter la présence sobre mais très efficace de JC Thyes au sax. Bref une excellente formation… Un bon public… encore une bonne soirée à l’Espace Blues.

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?