Randy Mc Allister

Chronique de Bars et Café philo

Hello Buddies ! Ce papier je vais me le faire en réécoutant « Tempest » de Bob Dylan et en sirotant une Maximator titrant à 11 degrés 6… la bière des clodos et comme par hasard la moins chère. Peux pas m’empécher de penser que quelque part comme disait Fernand Raynaud… c’est étudié pour! Bon mais c’est pas le sujet. Quoique?

Ce soir je viens de me réécouter les deux albums de Randy Mc Allister que je m’étais dégotté chez Copa aux Puces. Ces deux pépites s’appellent  » Grease Grit Dirt & Spit » et « Double Rectified Bust Head »…vu le vécu et la carrure du mec c’est du sirop de la rue pur jus de caniveau. Lyrics à chialer de rire et d’ émotion à fleur de tatouages et tout ça servi par une voix sublime et un jeu d’harmo à tomber mais pas que… car en plus derrière une batterie le mec fait le plein grave d’électricité. Jetez un oeil sur la version de « When I Get Back Home » balancé sur Youtube et sur sa prestation avec « The Dunk’ til Drawn Blues »… harmo, drums et chant… classe totale. De toute façon quand on a enregistré avec Mike Morgan… y’a pas photos.
A part ça le Dylan me fout toujours les larmes aux yeux…à moins que ce soit la bière.
Bonne soirée à tous.

 

les 5 derniers articles de paco

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?