Oh Maman, j’ai le « Regnéville Blues » !

Chronique de Bars et Café philo

Il est un petit coin de Normandie, un p’tit coin de paradis. Un hâvre de paix pour les saltimbanques du blues, pour notre musique. Regnéville-sur-Mer ! Sur la carte : la côte occidentale du Cotentin où on conjugue douceur de vivre et Prés salés…

Ça va faire 7 ans que l’association Salicorne bâtit contre vents et marées ce rendez vous de printemps nommé « Quai des Blues » festival discret à l’ombre de son grand frère « Jazz sous les Pommiers » de Coutances. (à une encablure).
Si la programmation a fait ses preuves : Marvellous Pig Noise, Nico Waine Toussaint, Zima, Mathis, Rag Mama Rag, etc…
Cette année, ce sont Still Life, l’ami suisse Napoleon Washington, Fred Chapellier et l’Elmore D qui ont pris d’assaut cette ancienne place forte*…


Christian Joubert présente l’atelier blues en concert
lors du vernissage de l’exposition photo.


Le défi originel du blues un homme une guitare
Napoléon Washington s’en est sorti avec brio…

L’âme de ce festival reste sans aucun doute les gens d’ici, des héros culturels qui mine de rien font un travail d’ouverture exceptionnel, une démarche pédagogique qui tient la route… De véritables agents secrets pour le blues, les gens de Salicorne dispersent leur foi…
La différence ? Quand vous montez sur scène, pardi !!!
Le public est chaleureux, réceptif, il ne demande qu’à participer à la fête, alors, il ne vous reste plus qu’à ouvrir le jeu et à vous laisser porter… Certains appellent ça communier, je me laisserai tenter à penser comme eux… Finalement c’est un vrai plaisir, l’impression d’être à la maison, reposé…

Alors merci Regnéville…

Docteur Blues

* (par pudeur, je ne m’étendrai pas sur la participation de Big Brazos)…

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?