Les Yellow Dogs groupe à suivre de près

Autoproduit

Step on the Gas, tout premier opus d’un groupe Rhone alpin de très haute tenue: les Yellow Dogs nous propose un excellent disque gorgé à ras bord de délicieux shuffles (« Cheap beer & shuffle », « I should have told you ») et de morceaux Pub rock dévastateurs (« She’s a windup », « My sweet lil’ Queen ») . Yannick Dorel qui officie à la guitare et au chant est l’auteur de dix titres sur les treize que comprenne l’album. Autant le dire tout de suite la maturité de ce groupe est bluffante. Que ce soit lors des shuffles endiablés (avec une touche d’originalité dans les riffs) au boogie graisseux bien servis par une superbe section rythmique Christophe Lupatelli à la basse et Francois Poitevin derrière les fûts, le groupe déménage sacrément !

le groupe

Les influences fleurent bon Dr Feelgood, Magic Slim ou Hound Dog Taylor, les chiens jaunes semblent à l’aise partout Yannick chante avec un excellent accent des textes certes basiques mais sacrément bien ficelés. Du swing de “In your eyes” en passant par le très fellgood-ien “Sweet little Queenie” on a même droit à une vraie pépite “Don’t play your music too loud” (les musiciens habitués des patrons de bar comprendront !) qui m’a fait penser immédiatemment au blues acoustique de Buddy Guy (dans l’album blues Singer) ou les influences de RL Burnside sont également présentes. Yannick joue slide avec sobriété et bon goût, pas si simple d’allier ses deux qualités ! Au niveau des reprises, on notera une version très originale de « Walkin’ the dog » du regretté Rufus Thomas et « Black night » superbe slow blues de Charles Brown.

Un petit sampler de quelques extraits de cet excellente galette !
[http://www.docteurblues.fr/mp3/yellowdogs.mp3]

Le mixage est de qualité, sans esbrouffes, pas de réverb envahissantes ou de chorus à rallonge du vrai blues et boogie bien joués avec authenticité et pour un coup d’essai c’est un coup de maître. Quelque chose me dit que l’on verra très bientôt ce combo sur les meilleures scènes hexagonales. Ne ratez pas les Yellow Dogs si ils passent près de chez vous car sur scène ils déménagent vraiment et brûlent les planches !

Leur page myspace avec les dates de concert.

Jipes

 

les 5 derniers articles de Jipes

1 Commentaire
  1. […] Docteur Blues, ils y font référence et je ne vais pas m’embêter à parodier une excellente critique. […]

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?