Le Blues en sauce de Kirk Fletcher

Les Disques

Kirk Fletcher « Shades of Blue » Crosscut CDD 11076
Kirk Fletcher est un jeune guitariste de 27 ans et dont le nom commence à être connu. Il a déjà participé à des enregistrements en compagnie de gens assez diversifiés tels Jonny Viau, Troy Jennings, John Marx, Kris Wiley, Lisa Bourne, Kid Ramos, Kim Wilson et un certain Frank Goldwasser.

Avec « Shade of Blue » Crosscut nous livre là une belle galette. Kirk joue de la guitare c’est tout, il ne se dissipe pas vers le chant. Nous trouvons donc ici 14 plages dont seulement 2 compositions. Mais les reprises sont bien choisies et souvent peu utilisées par ailleurs, d’où un certain plaisir. Le disque commence justement par une composition, avec une pièce instrumentale très efficace avec un riff entêtant et un peu de clavier pour alléger et adoucir la sauce. Puis viennent deux morceaux plus traditionnels dont un titre d’Eddie Taylor. En plage 4, «My home is a prison » est accréditée à J.D.Miller, mais il s’agit bien du titre de Lonesome Sundown, blues poisseux et moite par excellence. On retrouve bien les senteurs qui se dégageaient des studios de Miller à l’époque ou Excello existait encore. A noter le bon travail de Kim Wilson qui tient l’harmonica et qui chante sur certains titres à travers l’amplification. Il nous faut attendre le sixième titre pour entendre Fines Tasby, déjà entendu récemment sur l’album d’E. Crivallero. Fines nous fait entendre sa voix chaude et profonde, teintée d’un accent soul. Janiva Magness se charge aussi des vocaux sur 3 titres, hélas serais je tenté de dire, car nous écoutons une voix bien blanche, un peu dans les mêmes connotations, une pale copie d’Angela Strehli. J’admets que Magness sauve les apparences sur le blues lent « That’s why I’m cryin ». « Country Girl » est une reprise de BB King ou Kirk nous fait entendre un caractère inventif mais sobre. Le dernier titre ne s’imposait peut être pas avec cette reprise de Booker T & the MG’s très organique.

En dehors des vocalistes cités précédemment, je signale l’aisance de Red Young aux ivoires, la présence de Ronnie J. Weber à la basse, remplacé sur 3 titres par Jeff Turmes, ainsi que deux batteurs se partageant les titres, Richard Innes et Kenny Sara.

Un album à découvrir !

Le Kingbee

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?