Peter Green & Fleetwood Mac

Peter GreenBaum est né le 29 octoble 1946 dans la banlieue de London. Il apprend la guitare avec comme principale influence Hank Marvin et joue rapidement dans des groupes amateurs


 

Peter Green rencontre le batteur Mick Fleetwood dans Peter B’s Looners. Il participe également au Shotgun Express avec Brian Auger et Rod Stewart en 1966.
En 1966, il passe l’audition pour remplacer Clapton au sein des Bluesbreakers et en 1967 les blues-fans prennent leur première claque de la part de Greeny avec l’album « A hard Road » qui contient le titre « The Supernatural » … Petite précision Peter joue sur une Gibson Les Paul 59.
Comme Clapton, leurs passages éclairs chez Mayall, les transforment : de guitaristes se contentant de copier leurs principales influences en guitaristes matures avec un son, un phrasé tout de suite identifiable et des compositions vraiment personnelles. C’est sans doute pour cela qu’ils quittent rapidement les Bluesbreakers pour créer leurs propres groupes.

1966 – Peter Green raconte : John Mayall m’a demandé de le rejoindre quand Clapton s’en irait, je pensais que c’était trop pour moi. John m’a fait écouter le premier simple de Cream « tu vois ce qui arrive quand on arrête de jouer le blues avec moi ? Eric fait de la variété maintenant, tu es le seul qui peut jouer comme il le faisait. Cela a fonctionné. Le soir, je suis rentré chez moi et j’ai écrit « The Supernatural ».

Fleetwood Mac

En 1968, avec son pote Fleetwood, le bassiste John McVie et Jeremy Spencer il signe chez Mike Vernon. le disque « Peter Green’s Fleetwood Mac » sort sur le label Blue Horizon et se classe dans le top 5 (c’est la 2e claque de Peter Green au public anglais).

Fleetwood Mac est sans aucun doute la perle rare issue du bluesboom et Green le porte drapeau de tous les guitar-heroes de l’époque.
En 1969, Mike Vernon engage un troisième guitariste Dany Kirwan et sort dans la foulée Albatross, le groupe est au top et enchaîne hit sur hit, ce qui les conduit jusqu’à Chicago pour le légendaire « Blues jam at Chess » avec Willie Dixon, Otis Spann, Shakey Horton et le pauvre Honey Boy Edwards dont la principale participation sera effacée par un technicien maladroit.
(à suivre : Jeremy Spencer)

1967 – On cite en général le nom de john McVie comme membre fondateur du groupe mais en fait le premier bassiste de Fleetwood Mac et Bob Brunning. C’est lui qui est sur scène lors de leur passage au festival de Windsor. On peut l’entendre également sur quelques titres comme « I believe my time ain’t long ». John Mc Vie intègre le groupe officiellement en septembre 67. Quant à Bob Brunning il fonde un temps le Brunning Sunflower Blues Band, puis devient prof et biographe de Fleetwood Mac.


Affiche du Festival de Windsor de 1967 regroupe : John Mayall, Cream, Jeff Beck, Ten Years After, Chicken Shack et Fleetwood Mac. (cliquez sur l’affiche pour pouvoir la lire)

1969 – Pendant une tournée en Irlande, Peter remarque un groupe « Skid Row » et plus particulièrement leur guitariste Gary Moore. Il les aide à trouver un contrat et quand Green se retire de la scène, il légue à Gary Moore sa Gibson Les Paul (…veinard).


Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?