La Musique Creole d’Alphonse « Bois Sec » Ardoin et Canray Fontenot

Default Icon

Alphonse « Bois Sec » Ardoin with Canray Fontenot – La Musique Creole
Alphonse “Bois Sec” Ardoin est né en 1915 à Duralde en Louisiane ; il est le cousin d’Amédée Ardoin (1896-1941) qui a été l’un des premiers noirs à jouer de la musique créole. « Bois Sec » est décédé en 2007, mais il était incontestablement la dernière grande figure de la musique cajun et créole, jouant un rôle prépondérant dans la diffusion de cette musique. Très tôt il fera équipe avec le talentueux fiddler Canray Fontenot. Les deux musiciens auront une influence majeure sur le développement de cette musique et laisseront une empreinte indéniable et indélébile sur ce style musical.
On dit souvent qu’en Louisiane, la musique est une affaire de famille : les enfants et les petits enfants, Chris et Sean, perpétuent la tradition. Ils ont eux aussi leur propre formation. Très jeune, « Bois Sec » a joué du triangle avant de s’orienter vers l’accordéon. Avec son complice Canray Fontenot, ils enregistrent en 1967 l’album « Les Blues Bayous » sur Biograph Mélédéon. Les deux compères ne se quitteront qu’à la mort de Fontenot en 1995, Alphonse fera ensuite équipe avec la famille Balfa et continuera ainsi à jouer pratiquement jusqu’à sa mort.
Ce merveilleux CD représente ce qui se fait de mieux en matière de musiques créole ou cajun. Les enregistrements datent de 1966 pour 16 d’entre eux et on retrouve donc le fameux duo Ardoin/Fontenot accompagné de Revon Reed au triangle sur certains titres. C’est avec plaisir que l’auditeur peut découvrir de grands classiques comme « Bon Soir Moreau » ou « Petit Monde » que chante Canray Fontenot. Les amateurs de valses cajun ne seront pas en reste avec « Valse a Canray » et « La Robe Barrée » chantées avec beaucoup d’opiniâtreté par le sir « Bois Sec ». Le duo propose aussi des two steps étourdissants comme « Le Chicot A Bois Sec », « Quo’ Faire » ou bien encore « Tit Galop ». Les 9 autres titres de l’album ont été enregistrés entre 1971 et 73 à Mamou, dans la maison familiale. On y retrouve Amedee Ardoin épaulé par trois de ses fils, Lawrence aux drums, Gustav à la basse et Morris à la guitare et cela aboutie encore sur des chansons véritablement convaincantes comme en témoignent : « Home Sweet Home ». « Bois Sec » Ardoin chante d’une voix plaintive et tous les instruments semblent le suivrent. Emotion garantie ! Le chanteur vétéran n’hésite pas à aborder quelques vieux classiques comme « Jolie Catin » ou « Chére Ici Chére La Bas » et « Ardoin Two Step » des morceaux qui balancent un max. On n’oubliera pas l’excellent « Laccasine Breakdown » qui apporte son tribu de swing. Cet album est un must dans l’univers de la musique Créole et Cajun ; les deux compères, véritables orfèvres de l’accordéon et du fiddle, font partie intégrante du patrimoine musical de la Louisiane. On peut dire sans risque qu’ils seront tous les deux des maillons essentiels de la musique rurale si particulière de la région.
A noter que les deux instruments se marient parfaitement allant jusqu’à créer une splendide osmose. Si ce disque fut à une période annoncé comme épuisé, signalons qu’on le retrouve désormais facilement dans le catalogue Arhoolie.
Un album qui devrait satisfaire tout amateur de musique créole et cajun.

Henri Mayoux

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

1 Commentaire
  1. Jipes 9 années Il y a

    Quel bonheur d’écouter ces chansons qui fleurent bon la Louisiane ! J’avais vu un excellent groupe à Cognac ou le violon et le diatonique se mariait à merveille ce sont les Pine Leaf Boys !

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?