Jump and jive from Chicago

Les Disques

Jump and jive Chicago – Big Chicago Records 1999
Pour ce CD, je dois reconnaître que j’ai eu beaucoup de chance. En fait, je l’ai trouvé dans une boutique à touristes sur Michigan avenue à Chicago entre des boules avec de la neige et des tours Sears miniatures. J’ai été séduit par la pochette colorée qui a d’abord attiré mon regard et ensuite j’ai été intrigué par tous ces groupes que je ne connaissais pas, vraiment pas du tout. Dans le style, je connaissais bien les « Four Charms », groupe chicagoan habitué du fameux club « Green Mill » (que fréquentait Al Capone dans les années 30) mais ils ne figurent pas sur ce CD J’ai pris le risque de l’acheter et je ne l’ai pas regretté. Il ne s’agit pas d’une compilation classique avec la Nième version de standards 1000 fois entendus, non seulement, il y a quelques compos mais aussi la grande majorité des morceaux sont inédits, c’est à dire qu’ils ont été enregistré pour ce CD. Je me suis ainsi rendu compte que Chicago n’est pas seulement la capitale du blues, la ville de Muddy Waters et du label Chess mais que c’est aussi un haut lieu du jump et du swing avec une scène locale très active.

Avant de parler de la musique, je reviens un instant sur la jaquette graphiquement très réussie. Elle contient non seulement le line up des différents groupe mais aussi une sorte de guide de tous ce qui touche au jump, au swing et au rockabilly sur Chicago avec en particulier un plan de la ville avec la localisation des clubs. C’est à la fois beau et pratique !

Mais, le principal atout de ce CD reste la musique absolument excellente. J’imagine que le nom des groupes ne vous dira rien, pas plus qu’à moi au moment où j’ai pris le risque d’acheter ce CD. Je les cite néanmoins car ils méritent assurément de la reconnaissance:

The Hudson Irregulars, Three Cent Stomp, Tuey Connell and the Chicago Jump Company, Phil Baron and Jump City, Speak easy Swing, The Blues Swingers, The Vangard Aces, Bradley Williams and the 21st Century Review, The Riff Rockets. Quand on y regarde de plus près en épeluchant les notes de pochette, on arrive à trouver quelques noms connus des amateurs de blues : Rockin’ Johnny, Will Crosby, Peaches Staten.

Rocking Johnny Burgin est donc le guitariste des Hudson Irregulars ! Lui qui est connu pour avoir accompagné des artistes du ghetto (assez roots) comme Tail Dragger, Little Arthur Duncan, Jimmy Lee Robinson, Little Mac Simmons, Sam Lay ou Lurrie Bell, le voici qui joue dans le plus pur style de T Bone Walker !

Chez Phil Baron, on trouve aussi quelques noms connus, à commencer par la chanteuse Peaches Staten, habituée des clubs de Chicago; il paraît qu’elle y aurait commencé comme serveuse avant de chanter, je ne sais pas s’il s’agit d’une légende ou de la réalité ? C’est en tout cas une excellente chanteuse comme on en fait à Chicago, une chanteuse black à la voix puissante que j’avais découverte grâce au CD « Red Hot Mamas » sorti sur le label « Blue Chicago » en 1997. Le guitariste de Phil Baron est Will Crosby, que l’on a vu souvent à Paris avec Jimmy Johnson, DC Bellamy et même une tournée Chicago Blues festival, une fine gachette qui ne se cantonne donc pas qu’au blues traditionnel, il se montre ici très à l’aise dans un répertoire jump et j’imagine qu’il doit être tout aussi bon en jazz. Quand au batteur du groupe, c’est Linard Stroud, un musicien que j’ai déjà vu au méridien à Paris.

Si vous voulez découvrir la scène jump de Chicago, tout simplement si vous aimez danser le rock, ou encore si vous aimez taper du pied et claquer des doigts, ce CD est pour vous. Je peux vous garantir qu’il n’engendre pas la mauvaise humeur, c’est vraiment un cd à écouter le matin pour être en forme et avoir la pêche toute la journée !

Pour ceux qui n’auraient pas l’occasion d’aller sur Michigan avenue pour le trouver, sachez que ce cd est disponible sur internet.

http://www.bigchicago.com

http://www.amazon.com/

Jocelyn « SlimJo » Richez

 

les 5 derniers articles de Jocelyn Richez

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?