House Party at Big Jon’s

Les Disques

Big Jon Atkinson & Bob Corritore • House Party at Big Jon’s • Delta Groove 172 .
Nouvel album pour l’harmoniciste Bob Corritore cette fois réalisé en compagnie du guitariste et harmoniciste Big Jon Atkinson. Ce dernier est né en Floride en 1968 et débarqué sur la Côte-Ouest après quelques années d’apprentissage durant lesquelles il a découvert le blues grâce à l’écoute de gens comme Little Walter, Howlin Wolf, B B King, Freddie King ou Lightnin Hopkins, de bien belles influences.

Ce nouveau venu œuvre depuis peu auprès de Kim Wilson, Nathan James, James Harman qui a dèja un album à son actif (Boogie With You Baby) paru sur Bluebeat Records. Pour la réalisation de cet album (House Party at Big Jon’s) paru sur Delta Groove le guitariste s’est entouré de Malachi Johnson, Brian Fahey et Marty Dotson aux drums, Troy Sandow à la basse, Danny Michel à la guitare. En guest star on retrouve Willie Buck, Alabama Mike vocaux , Dave Riley et Tomcat Courtney vocaux et guitare.

Big Jon Atkinson et Bob Corritore nous offrent un répertoire musicalement varié à tel point qu’il est difficile de lui donner une véritable identité. Sur les 16 titres qui composent cet album on ne compte que 7 reprises 6 titres sont écrit par le duo. C’est « Goin Back To Tennessee » qui ouvre les hostilités avec un blues plein d’ampleur au rythme languissant où la voix forte et le jeu de guitare de Big Jon Atkinson se marie à merveille avec le flamboyant jeu d’harmonica de Bob Corritore. Il poursuit dans un esprit plus West Coast avec « Here Comes My Baby » résultat du Jump Rockin du meilleur effet. Big Jon Atkinson s’oriente ensuite vers un blues rural avec « It Wasn’t Easy » qui lorgne vers le Swamp et le Texas Blues qui lui donne une certaine moiteur. Alabama Mike nous déverse le tonitruant « She’s My Crazy Little Baby » du roi du Swamp Blues à savoir Lightnin Slim lui imprimant sa touche personnelle. « At The Meeting » par Dave Riley est interprété dans son style si particulier aussi sobre qu’efficace. Retour d’Alabama Mike au chant sur une surprenante reprise du fameux classique qu’est « Mojo Hand » avec Big Jon Atkinson dont le phrasé de guitare rude et âpre débouche sur une personnalisation du morceau à milles lieues de l’originale. Arrivée d’un vieux briscard du blues à savoir Mr Tomcat Courtney sur sur l’excellent « Mojo In My Bread » un blues terrien et roots qui dégage de la moiteur résultat c’est poisseux au possible. S’ensuit une compo de Bob Corritore avec le sautillant « Mad About It » au rythme récréatif et revigorant, idéal pour faire la fête. « Empty Bedroom » de Sonny Boy Williamson ressemble à du Johnny Otis années 50-60 où le duo en délivre une merveilleuse transformation résultat une vraie joie de vivre.

C’est au tour de Willie Buck de débarquer avec une de ses compositions « You Want Me To Trust You » qui mélange allégrement West Coast et Chicago Blues opération totalement réussie. On le retrouve dans du Swamp Blues avec l’indémodable « I’m King Bee » de Slim Harpo se démarquant de l’originale qui évite toute monotonie, Bob Corritore nous offre une oeuvre exotique avec le magnifique instrumental « El Centro » qui fait penser à Charlie Musselwhite, j’adore ! On peut dire sans se tromper que Bob Corritore fait partie des meilleurs harmonicistes actuelles.

L’album s’achève de façon royale avec le limpide « My Feelings Won’t Be Hurt », le duo distillant un blues roots terriblement envoutant marchant comme sur des roulettes c’est l’état grâce donnant 5 mn de bonheur.
Résultat le duo Big Jon Atkinson Bob Corritore nous offre une œuvre absolument magique comme souvent lorsque l’harmoniciste fait ou participe à un album là encore la preuve est faite. Cette oeuvre multicolore est un petit trésor musical, les intervenants y sont pour beaucoup, chacun apportant sa pièce à l’édifice offrant ainsi un blues de toute beauté !
Ce cd ne devrait pas être loin du trio de tête en matière de nouveauté pour l’année 2016 c’est devenu une habitude pour Mr Bob Corrritore, je vous conseille fortement d’acheter ce remarquable cd !

https://bobcorritore.com

Henri Mayoux

 

les 5 derniers articles de bluemayoux

1 Commentaire
  1. paco 1 année Il y a

    Ce CD est en effet magnifique…un grand voyage au pays du Blues! Pas étonnant que Kim Wilson ne tarit pas d’éloges sur Big Jon Atkerson qui en plus d’être un cador à la guitare, un superbe compositeur et un chanteur plein de feeling est aussi un harmoniciste magnifique avec son groupe…à quand un concert vers chez nous? Paco.

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?