Harmoliège 2016, le dernier ?

Harmonica

Le Festival International d’harmonica de Liège qui donne la part belle à l’harmonica sous toutes ses formes, a vécu du 7 au 9 octobre 2016. Le tout a commencé par un apéro musical le vendredi 7 à 15 heures à l’école de musique Croch’ puis à 19 heures au centre culturel de Chénée par un concert de Sandra F & Michel F en duo chant et clavier. Sandra Fiumefreddo est professeur de chant à l’école Croch’ et membre fondatrice du groupe Miss Singer. Cette prestation fut suivie par le groupe Sansara né en 2009 suite à la rencontre de trois musiciens liégeois. Angela Carissimi est chanteuse dans différentes formations et comédies musicales mais aussi professeur de chant. Jean-Philippe Liépin est guitariste et chanteur et a joué dans différents groupes en tant que guitariste électrique et acoustique. Vincent de Neve est spécialisé dans la guitare picking. La violoncelliste Valérie Hammers a rejoint récemment le groupe.

 

A 20 heures, Birlin’Boots featuring Laurent Cagnon prenait place sur la scène principale. Cette entité est formée de Thierry Mathy à l’harmonica, Jean-Marie Rabosée aux claviers, Yves Respentino au chant et aux guitares, Jean-Marie Bleus à la basse, Michel Noel aux guitares et enfin de Pascal Caputi aux fûts. Laurent Cagnon les accompagnait de main de maître. Laurent est le créateur d’un travail de fond initié il y a près de 20 ans qui a permis la création des Harmonicales, un festival d’harmonica unique en son genre. La soirée se poursuivait au podium off avec Laura R duo et Simon Fransquet solo. Puis à 22 heures, c’était au tour des néerlandais Marble Tones d’en découdre. Marble Tones est un fifties bluesband. Ce groupe a joué tant en Allemagne qu’à San Francisco, en Finlande et en Italie. Il est composé du chanteur bassiste Anne-Maarten Van Heuleven, de l’harmoniciste virtuose Ben Bouman, d’A.J. Folkerts à la guitare et du batteur Rogier Berben à la batterie.

Le samedi voyait venir sur la scène principale le groupe belge Boogie Beasts composé de Band Jan Jaspers à la guitare et au chant, de Mathias Dalle à la guitare et au chant également, de Fabian Benardo à l’harmonica et de Gert Servaes à la batterie. Rythmes, slide, harmonica hypnotisants. L’ambiance était chaude. A noter que Fabian Benardo était déjà passé à Harmoliège il y a deux ans sous le non de Lord Benardo et avec le même succès que cette année.

Sur la scène off, la place était laissée à Nickel & Nails Blues. Ce groupe se forme de Luis Halleux aux guitares et au chant et de Jean-Pierre Caumiant aux harmonicas. Leur répertoire n’est pas loin de celui des pères fondateurs à savoir Robert Johnson, Jimmy Reed ou encore Tampa Red. A 19 heures c’était au tour de Marko Balland et Nasser Ben Dadoo de représenter la France. La gageure de Marko est de jouer comme son idole Jimi Hendrix avec un parterre de pédales mais à l’harmonica. Nasser, quant à lui, possède une voix chaude et un jeu de guitare fluide. Gros succès assuré. Leur succédait sur la scène off, un hommage à Toots, hélas récemment décédé. A 20 H 30, Antoine Leroux et Paul Deba prenaient la relève. Antoine a remporté le concours national d’harmonica chromatique en 1994, 1995, 1996 et 2001. En 2003, il gagne le premier prix du Festival Rosa Vetrov de Moscou. Puis dans sa 23e année, il devient vice champion du monde d’harmonica en 2005 à Trossingen en Allemagne. Paul Deba, ex-professeur d’harmonie à la Faculté de Poitiers, est aussi un musicien de jazz reconnu tant par ses pairs que par le public.

Sur la scène off, The Buffaloes prenait son envol. Mêlant pop, folk et blues, ils obtinrent un grand succès mérité. L’harmoniciste Alexis Darras a reçu un harmonica de cristal dans ce même festival en 2012. La jeune chanteuse Chloé Cornélis est auréolée d’un talent qui devrait encore s’affirmer le long des années à venir. A 22H30, sur la scène principale Sébastien Hogge était victime d’une guitare qui se désaccordait entre tous les morceaux. Excellent guitariste, il en va de soit, il souffre peut-être de ne pas être chanteur. Ce qui fruste quelque peu le public.

La dernière journée à savoir celle du dimanche était consacrée aux ateliers animés par Ben Bouman, Antoine Leroux, Laurent Cagnon, Marko Balland et Sébastien Hogge.

Seule ombre au tableau, les organisateurs ont déclaré qu’il s’agissait du dernier Harmoliège à moins que d’autres bénévoles ne prennent la main.

Claude Dannic

Photos Patrice Rayon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les 5 derniers articles de Claude Dannic

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?