Chubby Carrier & the Bayou Swamp Band

Default Icon

Toute une épopée pour découvrir ce dernier disque de Chubby Carrier (son 11e parait-il). Il faut avouer que quand le Kingbee propose, conseille, suggère ou impose un cd de zydeco, les lumières du garçon sont souvent plus qu’éclairantes et peuvent mettre la puce à l’oreille quant à la qualité du cd. La première chose que j’ai apprise concernant ce « Zydeco Junkie » c’était que Roy Carrier était tristement décédé il y avait peu. Le Bourdon m’a alors entretenu de l’histoire des Carrier grand père, père et fils autour d’une sangria pour lui d’un café pour moi.
Le décès fulgurant de Roy Carrier avait semble t-il marqué l’écoute et l’impression du Bourdon. Des oreilles neuves, une plume toute nouvelle et une écoute féminine pouvaient apporter selon lui un petit plus. Pour moi c’était comme un défi difficile à surmonter, mais il parait qu’en Europe, peu de « filles » écrivent à propos de zydeco. J’ai donc écouté sans relâche ce nouvel album de Chubby, à la maison, dans la voiture, en vacances, de manière à m’en imprégner le mieux possible afin de rendre un rendu plus ou moins potable.

« Zydeco Junkie »
Première écoute très agréable d’un album de zydeco frais, moderne mais qui est tout de même construit sur des bases bien rondes et surtout assez traditionnelles. Au fil des écoutes, le morceau d’ouverture donnant son nom à l’album dégage une forte personnalité, c’est frais, dansant, aéré, idéal pour cette période de vacance. Seul le terme Junkie accolé au mot zydeco me laisse dans l’embarras, ne voyant pas clairement le rapport. « Let’s make it funky » se place lui aussi sur une base dansante avec quelques connotations funk, la guitare de Randy Ellis n’y étant pas étrangère. « Touch me touch me Baby » nous oriente vers la Nouvelle Orléans et un son métissé made in Caraïbes. C’est toujours aussi dansant. « Swampadelic » est peut être un hommage au propre label de Chubby Carrier, en tous cas c’est le washboard d’ Earl Sally qui prend d’entrée de jeu les rennes de ce titre instrumental, l’accordéon du leader lui rendant coup pour coup. « Stop wastin’ my time » 5e et dernière composition de Chubby Carrier nous mène elle aussi en direction des parquets de dancefloor louisianais ou texans, encore un titre à danser, agréable en cette période estivale et toujours menée par le washboard et l’accordéon (triple rangées d’après mes renseignements).

La construction de ce cd s’articule donc autour de 5 originaux, puis ce sont 5 reprises qui prennent le relais, facile de s’y retrouver niveau chronique, quant au style, il reste identique, orienté sur un zydeco moderne ne reniant jamais les bases traditionnelles. « Movin On Up » m’accroche d’entrée avec quelques pointes de R& B et un rythme qui ne vous lâche pas une seconde. D’après le Bourdon, le titre est issu d’une série télé américaine inconnue de ma part.
« Feel Like Makin Love » demeurera à titre personnel le morceau « chiant » par excellence. Je connaissais cet air, mais impossible de mettre un nom ou un visage dessus pendant 2 semaines … c’est exaspérant … un peu comme lorsqu’une chanson ou un air vous trotte dans la tête sans raison apparente. Renseignement pris, c’est une reprise d’un vieux Bad Company (dixit le Bourdon le squeud de Bad Co avec les 2 gros dés rouges) … ça doit remonter sacrément à vieux, parce que ça fait un bout de temps que j’ai pas écouté ça. Les 2 dernières plages sont des titres de Rockin’ Sidney incontournable accordéoniste parait-il…
Voici donc un album agréable qui demeure axé sur la danse et qui permet aussi d’entendre quelques invités réputés comme Geno Delafosse et Jamie Bergeron, un spécialiste de zydecajun. Ce cd est disponible sur le site de Chubby à un prix raisonnable.

http://www.chubbycarrier.com/

Valérie « Cheum » Cheminet

Remerciements au Doc pour sa tolérance et son esprit « open », à Chubby pour la fraîcheur et la gaîté de son album, et au Kingbee pour ses renseignements et accessoirement ses remarques moqueuses.

 

les 5 derniers articles de anonyme

1 Commentaire
  1. Jérôme Travers 7 années Il y a

    Pour moi « Feel Like Makin Love » est un très beau titre joué par Bad Co, il me file le frisson à chaque écoute, avec son petit chorus de guitare … mais c’est vrai qu’en Zydeco ça doit être un peu bizarre… à écouter par curiosité.

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?