Chris Ardoin and NuStep Zydeco, Requested Live

Default Icon

Chris Ardoin & NuStep Zydeco • Requested Live
Chris Ardoin et le Zydeco c’est une affaire de famille. Le bonhomme a commencé l’apprentissage de l’accordéon dès quatre ans. A neuf ans, le gamin jouait au Carnegie Hall de New York. Chris représente la quatrième génération de la fratrie Ardoin derrière Amedee Ardoin, le grand père Alphonse « Bois Sec » et le paternel Lawrence. Autant dire que chez les Ardoin, on connait la musique! Gamin, Chris a joué avec son paternel Lawrence, a enregistré son premier disque à dix ans. Puis le gosse a grandi, avec son frangin Sean ils ont monté un nouveau groupe : Chris Ardoin & Double Clutchin’, un ensemble orienté vers le New Zydeco.

Les deux frères ont ensuite pris des routes séparées, Chris fondant alors un nouveau band : NuStep Zydeco, alors que Sean est leader au sein de Zydecool. Chris Ardoin & NuStep Zydeco ont pris l’habitude de sortir un album tous les ans. Le présent CD fait suite à « Back Home » et « Zydeco Fever », deux albums qui avaient été relativement bien reçus par la critique louisianaise. Tête de gondole de l’excellent label Maison de Soul, Chris remet le couvert avec « Requested Live ».

En préambule, contrairement à ce que pourrait laisser suggérer le titre, ce CD n’est pas un véritable album capté en public. Chris a récupéré divers bandes et les a peaufinées dans son studio. C’est encore une fois vers un répertoire moderne proche du New Zydeco que nous invite l’accordéoniste. Les puristes et les fans de Clifton Chenier, Boozoo Chavis, John Delafosse et consorts passeront certainement leur chemin et crieront peut-être au scandale, tandis que les amateurs de dance floors et de modernisme se régaleront.

En ouverture « Bon Ton Rouler » n’a aucun lien sinon son titre avec le standard de Clarence Garlow. Là on a affaire à un Zydeco fortement patiné de Nu Soul. Mais Chris a assez de bouteille et de feeling pour ne pas rester les deux pieds dans le même sabot. Afin de ne pas lasser un auditoire adepte de l’ancien temps, « Luv Gun » pourrait très bien s’intercaler dans un disque du regretté Beau Jocque Les aficionados de Soul Nola devraient être comblés avec l’entrainant « Intoxicated », un mid tempo dans lequel l’accordéon ne cesse de relancer la machine. Retour au New Zydeco avec « Deserve U » dans lequel l’accordéon baigne eu pleine Nu Soul. « Fly Solo » s’inscrit lui dans un répertoire à la Curley Taylor. Autre titre moderne, « Beauty In Your Eyes » demeure marqué par l’accordéon à boutons qui apporte une touche old time fort agréable. Si vous êtes amateurs de guitare funky tendance fuzz, « Fightin’ Temptation » devrait retenir votre attention. Autre bon moment avec « Let Her Go » qui combine Soul Vocal, New Orleans Sound et accordéon diatonique. Chris durcit le ton avec « Who Is It », titre qui pourrait figurer dans un disque de Dwayne Doopsie.

Mais Chris Ardoin sait revenir aux sources, la preuve avec « Right On Time » et une reprise de « Zydeco Boogaloo » en mid tempo dans laquelle il incorpore quelques lignes mélodiques empruntées à « In The Air Tonight » succès de Phil Collins. « Drunken Promises » bénéficie d’une excellente intro, on se croirait revenu en pleine soul sixties avec un orchestre à cordes en pizzicato. Si ce nouvel opus d’un surdoué de l’accordéon n’est pas une référence, notons du moins qu’on a là entre les mains l’une des rares productions Zydeco de l’année, le genre tombant de plus en plus dans les mannes des plateformes de téléchargement.

 

Le Kingbee

 

 

les 5 derniers articles de kingbee

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?