Anaïs Mitchell : Young Man In America

lectures : 3309

Anaïs Mitchell : Young Man In America
2012-02-05 16:14
Les Disques

Voilà quelque années j’ai fait la chronique sur ce blog du premier album d’Anaïs Mitchell: Hymns for Exiled que j’avais adoré. Cette année, le monde étant très petit comme on le sait, je suis contacté par Hervé Oudet, le responsable de la promotion d’Anaïs en France. Il me propose de chroniquer le dernier opus de cette talentueuse artiste, anciennement membre de l’écurie Righteous Babe Records d’Ani Difranco. Cette chanteuse propose un folk de très belle facture avec des textes bien écrits et l’influence du Blues n’est pas très loin !

anaïs mitchell folk sensible intimiste young man america ani dif

Je reçois le précieux sésame Young Man in America et mets le CD dans le lecteur ! Le disque démarre par ce qui pourrait passer pour un chant tribal des Native Americans (les indiens) percussions, flûtes, voix tout y est on est de suite emporté. Au détour d’un accord de guitare, on enchaîne sans rupture avec le second titre qui se déroule comme une suite logique au premier. Les guitares acoustiques ciselées des arrangements intelligents et sensibles et surtout la voix d’Anaïs.
Elle me semble être plus posée que dans le premier opus, moins en rupture mais possédant toujours ce charme immédiat. Sa voix tient un peu de Rickie Lee Jones tant elle est à l’aise dans un registre relativement haut perché et par son évocation poétique. Mais ce n’est jamais avec agressivité bien au contraire, de plus elle bénéficie de l’apport de Chris Tile qui réalise des harmonies de grande qualité (« Dyin day » ou « Coming down »).

Todd Sickafoose qui produit l’album et joue de la basse et du piano, a sût amener une touche personelle dans les arrangements. Je reconnais ça et là l’esprit des riffs de cuivre entendu chez Ani Difranco notamment dans « You’re forgiven » ou encore « Young man in America » (Todd fait partie de son groupe depuis quelques années). Les autres instruments apportent une touche acoustique très folk: mandoline (Chris Tile encore), violon tenu par Jenny Scheinman ou l’accordéon de Rob Burger (excellent dans « Annmarie ») ou encore les guitares toujours inspirées d’Adam Levy. Je retrouve les influences du premier album notamment sur le titre éponyme ou encore « Tailor » avec ses superbes arpèges de guitares.

En écoute voilà Sheperd l’un des plus jolis titres de l’album, une complainte (inspiré d’un roman de son père) sur un couple au prises avec la dureté de la vie. En une chanson Anaïs parvient a raconter une histoire avec une intensité et un réalisme peu commun. Ce titre m’a tiré des larmes quasiment à chaque écoute, je ne saurais l’expliquer mais c’est un fait, cela résonne terriblement en moi. Cliquez sur le titre ci-dessous !

Shepherd (Anais Mitchell) by Wilderland Records

Difficile de mettre en avant un titre sur les 11 morceaux tant chacun d’entre eux possède des textes d’une grande qualité littéraire et de beaucoup de sensibilité. Même si la tonalité globale des musiques est un peu mélancolique il y a deux ou trois titres qui balancent bien comme « Venus » qui vous donne immédiatement des fourmis dans les pieds. Bref une vraie réussite et j’ai vraiment hâte de découvrir cet album joué en live lors de la tournée à venir.
L’album sort le 14 février et la tournée européenne devrait suivre dans le deuxième trimestre,  elle a déjà quelques dates à Londres. Plus d’infos sur son site web
Petit bonus pour vous une vidéo enregistrée en solo avec Dyin day, un titre extrait du nouvel album ou vous pourrez apprécier la qualité de la voix d’Anaïs mais également son jeu de guitare fait d’arpèges et de percussions.

 

les 5 derniers articles de Jipes

A propos Jipes

Amoureux du blues sous toutes ses formes, de John Mooney et Son House ? Buddy Guy et Muddy Waters, j'adore également le courant folk blues de Eric Bibb ? Kelly Joe Phelps. Je suis un amoureux de la Nouvelle Orléans et de sa musique Dr John, Neville brothers, Meters ou Lee Dorsey. Je suis aussi un admirateur d'Ani DIfranco et Michael Hedges. Je joue de la musique depuis 25 ans Blues et Soul music. Je joue dans deux formations Mojo (trio blues ) et les SoulManiacs (Nonet Rythmn' Blues). Je vis ? Mulhouse (Alsace) depuis 16 ans !

Laisser un commentaire