A pretty young blues guitarist woman…

les guitares

Susan Tedeschi
Ok, une petite à surveiller du coin de l’oeil car elle pourraît créer la surprise des années 2000… Susan Tedeschi, de l’écurie Tone-cool Records, a remporté 4 awards à Boston :

– Album of the Year (Indie Label) – Single of the Year – It Hurt So Bad (Indie Label) – Female Vocalist of the Year – Blues Act of the Year (en anglais ça sonne mieux) ok.
et deux WC Handy awards : – Best New Blues Artist – Contemporary Blues Female Artist of the Year

Ok Ok Ok, son album « Just Won’t Burn » est 3e au Billboard Blues avec 300 000 Cd vendus. (avril) Là dessus elle débute une tournée américaine avec en section rythmique les Double Trouble, ok, de SRV, ok, de plus, elle sera la première partie de la tournée des Allman Brothers, ok.Elle a du pain sur le manche, la gamine… Elle sera en mai et juin en Europe, mais son tour évite la France.

Après 2 ou 3 écoutes, l’album est plaisant et les 11 titres de l’album représentent bien la tendance du Blues rock made in USA d’aujourd’hui (dans une veine B. Raitt). Outre le jeu de guitare original de Susan et de ses compères, sa voix rappelle, sans aucun doute, Janis Joplin (Just won’t burn). A noter, une superbe reprise de « Little by Little » de J. Wells (mon titre favori). Une belle ballade countrysante « Angel from Montgomery » et un solo de violon électrique à la Wha-wha sur « Looking for answers ». Un bon disque plein de fraicheur pour cet été.

 

les 5 derniers articles de Jérôme Travers

0 Commentaires

Laisser une réponse

Contact

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

En cours d’envoi
DOCTEUR BLUES © 1998 © 2016

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?